• Clint Walker (1927-2018)

    "Grand" second rôle !

    Clint Walker (1927-2018)Norman Eugène Walker nait le 30 mai 1927 à Hartford dans l'Illinois. Il quitte l'école très jeune et travaille d'abord en usine puis sur un "riverboat" avant de s'engager dans la marine lors des derniers mois de la Seconde Guerre Mondiale.

    Il va ensuite enchainer les petits boulots, tentant notamment de faire fortune dans le pétrole au Texas. En 1948 il épouse Verna Garver qui lui donnera une fille, Valérie. Le couple divorcera en 1968.

    Sa stature (1M98) et sa voix de baryton vont le faire repérer par un agent artistique, Henry Wilson, qui le prend dans son écurie et le rebaptise Jett Norman.

    Son tout premier rôle à l'écran est celui d'un simili-Tarzan dans le film Jungle Gents (1954) d'Edward Bernds. Il fait ensuite une apparition dans Les Dix commandements (1956) de Cecil B. DeMile.

    Mais c'est à la télévision que sa carrière débute vraiment lorsqu'il se voit proposer le rôle-titre de la série western Cheyenne. Il en profite pour changer de pseudonyme, optant pour Clint Walker. La série deviendra rapidement populaire, notamment parce que l'acteur y apparait souvent torse-nu. Elle durera 8 saisons, de 1955 à 1963. Par ailleurs, il enregistrera un album de ballades traditionnelles produit par la Warner Bros.

    Au grand écran, Clint Walker sera surtout un acteur de western, jouant dans trois films de Gordon Douglas : Sur la piste des comanches (1958), Le Géant du Grand Nord (1959) et Le Trésor des sept collines (1961).

    Mais on le retrouve également dans la comédie Ne m'envoyez pas de fleurs (1964) aux côtés de Rock Hudson et Doris Day, et dans L'Île des braves (1965), le seul film réalisé par Frank Sinatra. À la même époque, il interprète le rôle récurrent de 'Frank Wilson' dans la sitcom L'Extravagante Lucy (1965-1966).

    En 1966 Clint est la vedette du western La Nuit du grizzly, il interprète ensuite 'Samson Posey' dans Les 12 Salopards (1967). Il joue ensuite un "gunman" tentant de se ranger dans le western Plus mort que vif (1968). Un an après on le retrouve dans deux comédies : Sam Whisky le dur avec Burt Reynolds et Le Plus grand des hold-up avec Zero Mostel et Kim Novak. Il partage ensuite l'affiche de Pancho Villa (1971) avec Telly Savalas.

    En mai 1971, Clint Walker est gravement blessé dans un accident de ski et abandonne momentanément le cinéma pour la télévision : il devient la vedette des séries Yuma (1971) Hardcase (1972) ou The Bounty Man (1972). On le retrouve aussi dans des téléfilms comme Le Cri du loup (1974) ou Snowbeast (1977) et dans la saga Colorado (1978) au côté de Robert Conrad. Côté vie privée, Clint se marie en 1974 avec Giselle Hennessy.

    Il revient au grand écran à la fin des années 70 notamment dans La Loi de la montagne (1976), ou Le Bison blanc (1977). Il abandonne les plateaux après le film Serpent Warriors (1986) de Niels Rasmussen. Il prêtera néanmoins sa voix à un personnage de Small Soldiers (1998). En 1994, il aura la douleur de perdre son épouse Giselle.

    Clint Walker va se trouver entre temps une autre activité : par l'intermédiaire de son ami James Drury, il fait la connaissance de Kirby Jones, auteur de romans western. Les deux hommes vont travailler ensemble sur un scénario qui servira de base à un roman écrit à quatre mains, "Yaqui Gold", qui parait en 2003. L'ouvrage n'est pas traduit en français.

    Clint Walker décède le 21 mai 2018 à Grass Valley (Californie) quelques jours avant son 91ème anniversaire. Il laisse une veuve, Susan Cavallari, qu'il avait épousé en 1997.

     

    Filmographie sélective :

     

    Clint Walker (1927-2018)1954 - Jungle Gents - Edward Bernds

    1956 - Les 10 Commandements - Cecil B. DeMile

    1958 - Sur la piste des comanches - Gordon Douglas

    1959 - Le Géant du Grand Nord - Gordon Douglas

    1961 - Le Trésor des sept collines - Gordon Douglas

    1964 - Ne m'envoyez pas de fleurs -Norman Jewison

    1965 - L'ïle des braves - Frank Sinatra

    1966 - La Nuit du grizzly -Joseph Pevney

    1967 - Les 12 salopards - Robert Aldrich

    1968 - Plus mort que vif -Robert Sparr

    1969 - Sam Whisky le dur - Arnold Laven

    1969 - Le Plus grand des hold-up - Hy Averback

    1972 - Pancho Villa - Eugenio Martin

    Clint Walker (1927-2018)1976 - La Loi de la montagne - Lyman D. Dayton

    1977 - Le Bison blanc - Jack Lee Thompson

    1977 - Deadly Harvest - Timothy Bond

    1983 - Hysterical - Chris Bearde

    1985 - The Serpent Warriors - Niels Rasmussen

     

     

    « Happy Birthday, Lee Van Cleef !Adieu, Paul Koslo »

  • Commentaires

    1
    Samedi 12 Janvier à 19:57

    Il est difficile de l'oublier après "Les Douze salopards". Je ne connais pas ses séries télé, à part "Colorado". Je retiens en particulier de ce doux géant charismatique ses performances dans les films de Gordon Douglas, notamment dans le formidable "Le Géant du grand nord".

      • Dimanche 13 Janvier à 11:18

        Je ne crois pas avoir vu les trois western de G. Douglas, mais ils me tentent...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :