• Adieu, Ennio Morricone

    Des musiques éternelles.

    Que dire ? Ennio Morricone, l'un des compositeurs les plus aimé des cinéphiles, vient de nous quitter à l'âge de 91 ans.

    Si, en  fait, j'ai une chose à dire : Grazie, Maestro !

    R.I.P.

    Adieu, Ennio Morricone

     

    « Captain Apache (1971)Adieu, Jean-François Garreaud »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 8 Juillet à 19:40

    " The ecstasy of gold" : je me le passe en boucle sans m'en lasser, entre autre. Sa musique est indissociable de mes meilleurs moments au cinéma. 

      • Mercredi 8 Juillet à 20:24

        Ennio Morricone est associé à quelques uns des plus grands moments de cinéma du 20ème siècle. Impossible de ne pas frissonner en écoutant "L'Homme à l'harmonica", de ne pas se sentir extatique à l'écoute de "The Ectasy of Gold" ou de "The Wild Bunch".

        Et que dire de la douceur du thème de "Déborah" dans Il était une fois en Amérique, ou du grandiose de Mission...

        Un génie, qu'on a cru - à tort - immortel, comme ses musiques. Il manquera beaucoup au cinéma.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :