• Adieu, Jean-François Garreaud

    Une figure du petit écran.

    Adieu, Jean-Françis GarreaudPour moi, Jean-François Garreaud, c'est surtout un comédien vu dans de nombreux épisodes de séries télévisées. Pourtant, il a une très intéressante carrière cinématographique commencée dans les années 70, notamment devant les caméras de Claude Chabrol, Claude Sautet ou Henri Verneuil.

    Né le 1er avril 1946 à Montmorency, il est d'abord apprenti-carreleur puis comptable avant d'attraper le virus de la comédie.

    Il débute donc dans les années 70 et trouve des premiers rôles d'importance dans Violette Nozière (1977 - Claude Chabrol), Une histoire simple (1977 - Claude Sautet) ou I... comme Icare (1978 - Henri Verneuil). On le retrouve ensuite dans Le Battant (1982 - Alain Delon), Le Voyage à Paimpol (1985 - John Berry) ou Betty (1991 - Chabrol).

    À la télévision, la carrière de J. F Garreaud débute avec les classiques Au théâtre ce soir ou Les Cinq dernières minutes, puis il tiens le rôle-titre de Fabien de la Drôme (1983) de Michel Wyn.

    L'acteur, je l'ai dis, a beaucoup œuvré pour le petit écran : on le retrouve dans des épisodes de Avocats et associés, Profilage, Femmes de loi, et surtout dans La Crim' entre 1999 et 2000, la saison 3 de Plus belle la vie en 2007, dans Les Petits meurtres d'Agatha Christie (épisode "Les meurtres ABC" en 2009) ou dans des téléfilms des séries Mongeville, Candice Renoir ou Commissaire Magellan.

    Il a également été la voix française du 'Colonel Kurtz' (alias Marlon Brando) dans le doublage de 2001 de Apocalypse Now

    Jean-François Garreaud vient de nous quitter à l'âge de 74 ans.

    R.I.P.

    Adieu, Jean-Françis Garreaud

    « Adieu, Ennio MorriconeYul aurait eu 100 ans aujourd'hui ! »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :