• Sean Connery

    His name is...

    Sean ConneryThomas Sean Connery est né le 25 août 1930 à Edimbourg (Ecosse). Issu d'un millieu très modeste, il doit travailler très jeune pour gagner sa vie. Abandonnant ses études à l'âge de 17 ans, il s'engage dans la marine britanique durant trois ans avant d'exercer divers métiers comme maçon, maître nageur ou modèle pour l'Ecole des Beaux Arts d'Edimbourg.

    Pratiquant le culturisme, il obtient la troisième place au concours de Monsieur Univers en 1950. C'est un autre compétiteur qui lui propose une audition pour une pièce de théâtre intitulée South Pacific en 1951.

    A partir de là, Sean Connery alterne le théâtre, la télévision et le cinéma, après avoir failli devenir...joueur de foot ! En effet, suite à un match pendant lequel le jeune acteur s'était distingué, le manager de l'équipe de Manchester United, impréssionné, lui avait proposé un contrat juteux. Mais comme Sean le dira lui-même plus tard : "un joueur termine sa carrière à 30 ans, et j'en avais déjà 23 à ce moment-là, j'ai donc préféré devenir acteur."

    Comme tant d'autres, il participe au film Le Jour le plus long en 1962. Mais peu de temps avant, en 1961, un concours est organisé par le London Express afin de trouver l'acteur pouvant interprèter au mieux le héros le plus populaire de la litterature britanique : James Bond. Les producteurs Harry Saltzman et Albert Broccoli cherchaient en effet un comédien inconnu pour leur film James Bond contre Docteur No. Sean Connery sera donc préféré à David Niven ou James Mason. Il incarnera par la suite le personnage à l'écran six fois pour les productions Broccoli, une septième pour la Warner Bros.

    A partir de ce premier opus de James Bond tourné par Terence Young, la côte de popularité de l'acteur écossais monte en flèche, et il tourne pour des cinéastes préstigieux : Alfred Hitchckock (Pas de printemps pour Marnie), Sydney Lumet (La colline des hommes perdus et Le Crime de l'Orient-Express), John Huston (L'homme qui voulût être roi)...La seule incursion de Sean Connery dans Sean Conneryle western est pour Shalako, où il partage la vedette avec notre "BB " nationale.

    L'acteur commence à s'ennuyer dans le costume d'agent secret, dont il déplore que les producteurs ne le laissent pas explorer d'autres facettes. Il finit par donner son "permis de tuer" à Roger Moore, et tourne La Rose et la flèche pour Richard Lester, Un pont trop loin de Richard Attenborough, La Grande attaque du train d'or de Michael Crichton, avant d'apparaître dans un rôle-gag, celui d'Agamemnon dans Bandits, bandits de Terry Gillian.

    En 1982, il se permet même une "cannonerie" (et oui !) avec L'Epée du vaillant, qui ne marquera pas les mémoires des cinéphiles...Après avoir décrété quelques années plus tôt que "Jamais, plus jamais", il n'interprêtera James Bond, il renfile le smoking pour Irving Kershner. Mais c'est avec Au nom de la rose de Jean-Jacques Annaud que Sean Connery retrouve une popularité quelque peu en perte de vitesse. Si Highlander obtient un succès certain, c'est surtout avec Les Incorruptibles (pour lequel il obtient l'Oscar du meilleur second rôle) qui le propulse de nouveau dans le rang des stars "bankables".

    C'est ainsi que Steven Spielberg fait de lui le père de son héros dans Indiana Jones et la dernière croisade, qu'il interprète le capitaine d'un sous-marin russe (avec son accent écossais !) dans A la poursuite d'Octobre Rouge, qu'il nous gratifie d'une apparition dans Robin des bois, prince des voleurs (dans le rôle de Richard Coeur de Lion, quand-même !) et qu'il en vient même à faire la "voix" du dragon 'Draco' dans Coeur de dragon de Rob Cohen.

    Malgrè des films interessants comme Medecine Man ou Haute Voltige, Sean Connery se fourvoie dans Chapeau melon et botte de cuir et  La Ligue des gentlemen extraordinaires, ce qui le poussera à annoncer sa retraite du cinéma en 2003, qui sera effective en 2005. Toutefois, il s'autorise à faire la voix de son rôle emblématique dans un jeu vidéo : "James Bond 007 : bons baisers de Russie".

    Annobli par la Reine le 5 juillet 2000, cérémonie à laquelle il participe...en kilt, s'attirant les foudres des britanniques "conservateurs", Sean Connery n'a néanmoins jamais renié ses origines écossaises, s'obstinant à garder son accent quelque soit son rôle, et affichant ouvertement son soutient à l'independance écossaise. C'est sans doute pour tout cela (et parce qu'il est James Bond à jamais) qu'il reste l'un des acteurs les plus aimés du public.

      Sean Connery

    Mes films préférés :

    Le Crime de l'Orient-Express

    L'Homme qui voulût être roi

    La Rose et la flèche

    Au nom de la Rose

    Highlander

    Indiana Jones et la dernière croisade*

    *J'avais d'abord écrit "James Bond et la dernière croisade" ...

     

     

    « Une actrice très...particulièreAlice ! »

  • Commentaires

    1
    passionné
    Dimanche 19 Janvier 2014 à 21:02

    je viens d,apprendre qu,il a épousé tout récemment aretha franklin...donc pour l,état civil,elle s,appelle désormais aretha connery !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :