• La Personne aux deux personnes (2008)

    Un cas psychiatrique !

    La Personne aux deux personnes (2008)Ancienne gloire du "Top 50", Gilles Gabriel (Alain Chabat) est victime d'un accident de voiture impliquant également Jean-Christian Ranu (Daniel Auteuil), petit comptable dans une grosse boîte de la Défense.

    Les deux hommes que tout oppose vont devoir cohabiter néanmoins : en effet, l'esprit du chanteur "has-been" se retrouve coincé dans la tête du petit employé timide qui est le seul à pouvoir communiquer avec lui.

    La Personne aux deux personnes, scénarisé et réalisé par Nicolas Charlet et Bruno Lavaine est certes une comédie, mais il aurait suffit de quelques ajustements scénaristiques pour que cela tourne au drame, voire au  thriller horrifique.

    En effet, certains détails instaurent le malaise, comme la séquence onirique où nos deux héros se livrent à une tuerie de masse sur les notes d'un succès des années 80, ou le coffret dans lequel 'Ranu' garde précieusement les objets touchés par sa supérieure hiérarchique (Marina Foïs), dont il est secrètement amoureux.

    D'ailleurs, le retournement de situation final nous fait sérieusement douter de la santé mentale du petit employé, et l'on se demande si l'accident à l'origine de sa curieuse mésaventure n'a pas en fait donné naissance à une pathologie. L'ultime scène du film est hilarante, et le générique de fin est délicieusement inquiétant.

    La Personne aux deux personnes (2008)Alain Chabat est égal à lui-même en chanteur ringard, ses chansons (parodies des tubes des années 70/80) sont nullissimes à souhait.

    Daniel Auteuil en petit employé lambda est attendrissant au départ, jusqu'à ce qu'on pénètre dans son intimité et qu'on découvre un individu psycho-rigide, se nourrissant de céleri-rémoulade et se couchant systématiquement - et tout habillé - à 22 heures piles !

    Marina Foïs, en supérieure hiérarchique glaciale et cassante, est elle-aussi excellente.

    Notons aussi François Damiens et Denis Maréchal en médecins, et les apparitions clin-d'œil d'Orlando et Herbert Léonard dans leurs propres rôles.

    Bref, La Personne aux deux personnes est un petit film intelligent et iconoclaste, qui met à mal un monde déshumanisé et laisse derrière le rire une impression de malaise.

    La Personne aux deux personnes (2008)

     

    « Yul aurait eu 100 ans aujourd'hui !Adieu, John Saxon »

  • Commentaires

    1
    Lundi 13 Juillet à 08:20

    Tu me fais découvrir un ovni, merci. Bonne journée, Val. 

      • Lundi 13 Juillet à 08:51

        Oui, ce film est très spécial, je l'ai trouvé particulièrement intéressant et je dirai "culotté". À toi de te faire une opinion en le voyant.

        Bon début de semaine, Valcogne. Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :