• L'évadé

    Un Bronson beau parleur...

    L'évadéL'ingénieur Jay Wagner (Robert Duvall) est arrêté et emprisonné pour un crime comis au Mexique. En fait, il est victime d'une machination ourdie par son propre grand père Harris (John Huston). La femme de Jay, Ann (Jill Ireland) fait alors appel à un aventurier, Nick Colton (Charles Bronson).

    L'évadé (1975), réalisé par Tom Gries, est un film où Bronson joue un personnage assez éloigné de ses rôles habituels : plutôt ringard, roublard, un rien escroc, il possède une "tchatche" qui ne lui ressemble pas, mais qui est amusante. Robert Duvall, en prisonnier maladif est lui aussi très bon. Jill Ireland est comme à son habitude une simple "silhouette" sans épaisseur, se contentant de pleurnicher et de faire la tête (sa façon à elle d'exprimer ses talents  d'actrice ?). John Huston est un immonde grand père, faisant emprisonner son petit-fils qui menace ses activités douteuses. 

    Tom Gries était réputé pour faire des films très "physiques", avec des acteurs très virils ; ce film ne fait pas exception à la règle, et les scènes d'action, comme l'aterrissage de l'hélicoptère dans la cour de la prison, sont des réussites du genre.

    L'évadé, c'est une série B bien fichue, avec un L'évadéBronson très inhabituel et interessant.

     

    « Trois enterrementsUn peu de chaleur humaine... »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 22 Novembre 2012 à 14:23

    Me ferai un plaisir de voir cela, jamais vu.

    2
    passionné
    Mardi 14 Janvier 2014 à 19:40

    j,ai un souvenir particulier de ce film,en effet ,je devais avoir neuf ans et c,était un dimanche soir,avec ma mére et mon beau-pére on regardait le journal sur tf1,tout en dinant ( on avait la tv dans la cuisine !) puis,ce dernier finissant ,arriva le fameux film qui boucla le week-end : "l,évadé".on en était rendu au dessert,et usant d,un stratagéme,je continuais à racler le fond de mon yaourt,minant que je ne l,avais pas encore terminé,dans l,espoir de gagner quelques minutes du film,et au bout d,un certain temps,mon beau-pére qui n,avait pas perdu le nord de mon petit manége,se mit à rire et me dit "c,est bon avec ton yaourt,tu peux regarder le film !" et là dans ma tete,ce fut un youpi ! j,étais content et j,ai pu regarder tranquillement charles bronson jusqu,à la fin !!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :