• Le Mépris

    ...?...

    Mon avis : j'aime pas du tout ! bad

    Le MéprisBon, je crois que je ne suis pas une cinéphile, que je n'en serai jamais une. Mon cerveau est peut-être formaté pour n'apprécier que les westerns, éventuellement les films de Winner ...

    Je préfère le Fritz Lang de M le Maudit, le Jack Palance de Attack ! ou le Piccoli des films de Sautet. Quant à Bardot, je la préfère en amie des animaux : ses mimiques d'enfant boudeuse, ses répliques qu'elle récite plus qu'elle ne les dit, son..."jeu" (?) qui n'est qu'un déplacement dans l'espace...franchement, ce n'est pas une actrice.

    Bref, c'est, je l'avoue, le premier film de Godard que je visionne, et j'ai comme l'impression que je vais attendre un long, un très long moment avant d'aborder A bout de souffle.Le Mépris

    Pardon aux fans, pardon aux cinéphiles, mais pour moi, ce film m'a fait le même effet que Un tramway nommé Désir ...

    Le Mépris

     

      

    « Ça va saigner !Bourvil (1917-1970) »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Février 2013 à 19:51

    Autant je suis le premier à pourfendre sans ménagements les films considérés comme culte par certains et que je n'aime pas autant j'aime ce film. Cela dit je comprend tes arguments bien expliqués. J'ai apprécié la subtilité du "Mépris", le jeu de Piccoli , de Palance et de Bardot. Sans oublier la véritable actrice qu'est la maison. Pour une fois, Godard était compréhensible . Dommage qu'il t'ait déplu. Mais bon, ça ne devait pas être pire que "Die Hard 5", si j'en crois Lemmy. Bonne soirée, Val. Ce soir, tard, la suite de Sons of anarchy...aura peut être grâce à tes yeux.

    2
    FJ Walk
    Vendredi 22 Février 2013 à 20:04

    Oui, il m'arrive souvent de "défendre" ce film alors que j'exècre Godard de façon générale. Un paradoxe. La magie opère ou pas, c'est certain. Mais les plans de la villa, la musique de Delerue, le personnage odieux de Palance producteur grossier et castrateur, le lent glissement de l'amour fou au mépris le plus total... Déccidément, j'aime "LE MEPRIS".

    3
    Vendredi 22 Février 2013 à 20:46

    Bon, bein...moi, je n'ai absolument rien compris à toute cette subtilité...Franchement, je n'y ai vu que des acteurs qui parlaient...beaucoup...trop...bref, je me suis ennuyée à mourir.

    Bah, une autre fois, peut-être...peut-être...

    4
    DANIEL.
    Vendredi 22 Février 2013 à 22:15

    Godard ayant eu beaucoup de mépris pour ses acteurs(Brasseur par exemple) j aurais tendance a mépriser ses films et concernant celui la je n en ai qu un vague souvenir plutot ennuyant mais c était il y a longtemps...a redécouvrir certainement puis revoir Bardot au sommet de sa forme(physique)ça ne se refuse pas...Et concernant son talent présumé je l ai trouvé pas mal dans son film avec Jean Gabin,lui meme assez surpris par celle qu il appellait "la mome"au conntraire d un Ventura extrèmement distant avec BB..Cela dit on pardonne pas grand chose aux blondes plantureuses (Monroe,Mansfield ect...)et on leur a laissé peu de possibilités de s exprimer réellement...a tort peut etre !!!

    5
    Vendredi 22 Février 2013 à 22:23

    J'avoue que j'ai du mal avec BB. Comme je le dis dans mon post, j'ai toujours l'impression qu'elle récite plutôt qu'elle ne joue, et qu'en fait, son succès n'est dû qu'à son physique. Et puis sa voix, ses moues boudeuses m'exaspèrent.

    Est-ce la raison pour que, inconsciement, je dénigre le film de Godard ? Aurai-je ressenti le même ennui avec une autre actrice ? Questions sans réponses...

    6
    Kinskiklaus
    Dimanche 24 Février 2013 à 02:53

    Je rejoins entièrement VAL Quand à son jugement. Et un film  considéré comme un chef d'oeuvre à son époque, de par son côté novateur ne passe pas forcément la barrière des années. Tout est surjoué, la musique est insupportable. Piccoli est un immense acteur. Godard n'est qu'un brouillard de son époque. Bardot est un sybole de son époque. Mais elle n'est qu'une piètre actrice...de son époque (et j'ai beaucoup de respect pour elle et ses actions pour les animaux). "Et mes fesses, tu les aimes?" Biiip, oh oui, quel beau cul. Mais quel mauvais film. (j'ai envie de me faire taper ce soir!)

    7
    Dimanche 24 Février 2013 à 09:42

    Nous avons déjà partagé ce type de discussion sur WWW. Simplement, il semble qu'on puisse être d'accord selon la loi des 20/80,. Souvent, on s'accorde à 80%, ou à 20%, quelquefois c'est l'inverse. Tout cela est tout à fait normal.

    8
    passionné
    Samedi 18 Janvier 2014 à 19:51

    j,avais vu "le mépris" en mai/juin 98 (il me semble !) sur arte,et j,avais trouvé que c,était un bon godard...il faut que vous sachiez aussi  que c,était l,époque ou quand godard faisait un film,on y comprenait quelque chose !!! alors que maintenant,avec des oeuvres telles que "hélas pour moi","nouvelle vague","passion","prénom carmen"ou "soigne ta droite",ça part en couilles !!!! ( dans tous les sens du terme....), depardieu avait d,ailleurs déclaré lors de la sortie de "hélas pour moi",qu,il avait fait deux pubs,les pates barilla et le godard...alors pour vous val, je vous donne un conseil,ne visionnez donc que le godard des 60,s,sa période la plus dorée ("une femme mariée","alphaville","la chinoise","week-end"..) et surtout les quatre belmondo !!!! ("charlotte et son jules,court métrage et quasi brouiilon de "a bout de souffle","a bout de souffle" donc ! "une femme est une femme" et "pierrot le fou").au sujet de la magnifique musique du "mépris",(signée georges delerue),elle sera reprise par scorcesse pour "casino"...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :