• Dancing Machine

    Fame chez les dingues ?

    Dancing MachineAlan Wolf (Alain Delon), grand danseur dont la carrière fût brisée par un accident de la route, dirige une école de danse où officie Chico (Patrick Dupond), qui voue au "maître" une dévotion absolue. Mais trois jeunes femmes qui fréquentaient ce cours décèdent dans des conditions anormales. Ella (Marina Saura), ex-femme de Wolf, demande à l'inspecteur Eparvier (Claude Brasseur) d'enquêter...

    Dancing Machine de Gilles Behat est un mélange de polar, de drame psychologique et de récit initiatique sur la danse. Scénarisé par Paul-Loup Sulitzer, Loup Durand et Didier Decoin, d'après une idée de Marc Cerrone (qui signe la musique), c'est un film qui peut se voir comme une étude de la folie, et c'est dommage qu'il soit raté !

    Le scénario est souvent maladroit, avec un "twist" final complètement aberrant. Les dialogues sont parfois d'un comique involontaire : ainsi, Eparvier expliquant à Ella pourquoi il a un mainate : "je voulais un chien, mais ça ne parle pas. Même si on le nourrit de beurre"...

    Dupond cheveulu, Brasseur aux yeux continuellement écarquillés sont risibles ; Delon survole ce film avec un monolithisme "impérial" qui lui ressemble, et Tonya Kinzinger  est maladroite dans son rôle de Daphné, mais cela la rend attachante.

    Dancing Machine est donc un curieux polar mâtiné de Fame, une étude sur la folie sous toute ses formes : l'amour, l'attrait de la mort, le désir de posseder ou d'être possédé... 

     

    « Mini Harmonica !Halloween ! »

  • Commentaires

    1
    FJ WAlk
    Mercredi 31 Octobre 2012 à 07:29

    Mais... Mais... Mais.... C'est... c'est presque une bonne critique ????

    2
    Mercredi 31 Octobre 2012 à 07:47

    J'avoue être partagée avec ce film. L'idée, cet "éloge de la folie" au travers de la danse, et Alain Delon  ambiguë : non, il y a de bonnes choses là-dedans...Mais c'est Brasseur qui gâche tout à mon avis. Quant à Dupond, c'est un danseur, pas un acteur, et ça se voit.

    J'attends la réaction de Lemmy...

     

    3
    lemmy Profil de lemmy
    Mercredi 31 Octobre 2012 à 12:29

    Ton sous-titre est génial : "Fame chez les dingues" ! C'est exactement ça. Mais cet éloge de la folie est loin d'Erasme...


    "Dancing Machine" est également une étude sur la folie des producteurs, des acteurs et des scénaristes. Si la fin du monde devait venir fin décembre 2012, elle aurait plus de chances de survenir avec le passage mondial de ce film que par la prédiction des mayas ; à moins que le deux soient liés :-)


    Alors, oui, les cheveux de Dupond représent la majeure partie de son jeu. Mais tu oublies je jeu de ses bodys, tous plus invraisemblables et dont il change à chaque scène. De même que sa scène vérité ponctuée d'un "Bonsoir, Chico" cinglant de Delon digne d'un des moments si chers à Fred. Le monolithisme de Delon culmine dans sa scène d'amour !! (Fred, tu as ici le plus grand "moment" de l'histoire du ciné français).


    J'en parlerai des heures, mais je dois filer. Merci Val, tu m'as comblé avec ta critique.

    4
    Mercredi 31 Octobre 2012 à 13:12

     Ouf ! J'ai passé l'examen (rire). Oh, oui, la scène d'amour est...un grand moment "Delonien" !!

    5
    FJ WAlk
    Mercredi 31 Octobre 2012 à 13:21

    "Bonsoir, Chico".... Je la sens bien, celle-là !

    6
    Burt
    Mercredi 31 Octobre 2012 à 23:32

    Alors, ce film est-il à voir où à éviter?...Quel suspense!

    7
    lemmy Profil de lemmy
    Jeudi 1er Novembre 2012 à 20:42

    Fred, ce film est un film entier de "moments". La scène du "Bonsoir, Chico" est anthologique. Imagine Dupond dansant autour d'un Delon méprisant.


    Sinon, Burt, ce film est à la fois à voir et à la fois à éviter. Tu ne le connaissais pas ?!

    8
    Burt
    Samedi 3 Novembre 2012 à 00:09

    Lemmy, je me rappelle avoir vu des extraits de ce film lors de sa sortie. D'après les avis de chacun, il m'intrigue beaucoup, et comme j'aime bien Delon, je vais le visionner le plus tôt possible!

    9
    lemmy Profil de lemmy
    Lundi 5 Novembre 2012 à 21:18

    As-tu le dvd de "Dancing machine" ?

    10
    Burt
    Lundi 5 Novembre 2012 à 21:39

    Non Lemmy, toujours pas pour l'instant.

    11
    lemmy Profil de lemmy
    Lundi 5 Novembre 2012 à 21:52

    Quelle honte !! Misérable !! Donne en message privé ton nom et adresse à Val et je te l'envoie !!

    12
    Burt
    Mardi 6 Novembre 2012 à 18:41

    Oui Lemmy, j'ai honte, mais pour me racheter,  je visionnerai ce dvd deux fois de suite!  Bon, le châtiment est peut-être trop dur...Je te remercie si tu m''envoies ce dvd (as-tu acheté tout le stock?) et je laisse mes coordonnées à Val.

    13
    Mardi 6 Novembre 2012 à 18:47

    Personnellement, je soupçonne Lemmy d'avoir fait le tour des vendeurs de DVD pour racheter tout le stock de Dancing Machine qu'ils possédaient

    14
    Burt
    Mardi 6 Novembre 2012 à 19:00

    Oui, Lemmy est LE grand fan de Dancing Machine!

    15
    lemmy Profil de lemmy
    Mardi 6 Novembre 2012 à 20:00

    Je l'ai vu deux fois à sa sortie. J'étais jeune.

    16
    Burt
    Mardi 6 Novembre 2012 à 22:25

    Lemmy, je suis toujours jeune!

    17
    lemmy Profil de lemmy
    Mardi 6 Novembre 2012 à 22:33

    Bien. Tu es donc influençable et friable. Très bien. Si tu es très jeune, un petit conseil, ne pratique pas l'amour comme le fait Alain Delon, cela ne vaut que pour lui.

    18
    Burt
    Mardi 6 Novembre 2012 à 22:55

    Leeeemmy, je voulais dire jeune d'esprit! 


    J'ai hâte de voir ce film,  et malgré tout,  il est possible que je suive ton conseil!

    19
    lemmy Profil de lemmy
    Mardi 6 Novembre 2012 à 22:57

    Je te l'envoie demain. Quant à l'amour à la Alain Delon... sache qu'Alain Delon a son sexe au niveau du nombril ou alors il est exceptionnellement fait.

    20
    Burt
    Mardi 6 Novembre 2012 à 23:13

    Merci beaucoup, Lemmy. Et alors ça, pour Delon...ce n'était donc pas un rôle de composition?


    Mais,c 'est un acteur que j'aime beaucoup. 

    21
    Burt
    Jeudi 8 Novembre 2012 à 19:18

    Lemmy, j'ai bien reçu le DVD et je te remercie ainsi que pour ton petit mot sympa. Je visionne ce film au plus vite!

    22
    lemmy Profil de lemmy
    Jeudi 8 Novembre 2012 à 20:41

    Il t'en prie


     

    23
    FJ WAlk
    Jeudi 8 Novembre 2012 à 22:26

    Lemmy... Cette étrange mission que tu t'es donnée de faire connaître et adorer ce film au monde entier, ne laisse pas de m'inquiéter. Bientôt les membres de ta secte devront se saluer par un "bonsoir Chico" pour initiés ?

    24
    lemmy Profil de lemmy
    Vendredi 9 Novembre 2012 à 12:34

    Si tous les Chico du monde regardaient Dancing Machine, il en serait terminé de cette soi-disant crise. De l'humanité également. Fred, ce "Bonsoir Chico" existe déjà comme gimmick dans mon très proche entourage : ça et le signe vulcain de Spock.

    25
    Burt
    Mardi 13 Novembre 2012 à 20:03

    Lemmy, j'ai visionné "Dancing Machine", c'est un film mal fichu, mais je ne l'ai pas détesté...

    "Bonsoir Chico" 

     

     

    26
    lemmy Profil de lemmy
    Mardi 13 Novembre 2012 à 21:24

    Merci Chico  


    J'espère que tu auras su profiter de ce film de ses excès, de ses manques. Qu'il te guide.

    27
    Kinskiklaus
    Samedi 5 Janvier 2013 à 17:52

    Depuis le temps que je rêvais de visionner ce film idolatré par lemmy...Je m'attendais à pire honnêtement. L'image est aussi léchée qu'un épisode de Navarro, la musique a 5 bonnes années de retard par rapport à 90, l'année de sa sortie. J'ai trouvé le jeu de Patrick Dupond, sans être dans la nuance, loin d'être minable, sans rire, Brasseur égal à lui-même, Delon euh...pas très impliqué (un comble alors qu'il en est le producteur), ça se gâte en revanche du côté des actrices (ouille). Les dialogues sont loin d'être navrants, mais il y a un serieux problème dans le découpage/montage du film. Là on passe presque d'un épisode de Navarro à un de Derrick. La chute est d'une nullité consternante, attachée à une psychologie primaire et theatrale. C'est vrai qu'on peut trouver quelque chose de "beau" à cette histoire. On retire les meurtres, quelques scènes de danse, les flics...Le personnage, Wolf, joué par Delon est très intéressant j'ai trouvé, son masochisme consécutif à la mort de sa femme. Voilà, si le film avait été entièrement axé sur cette histoire, ç'aurait quand même été un possible grand moment de cinéma. Mais à force de mélanger les genres, les intrigues, on arrive à un grand n'importe quoi plus risible et consternant qu'autre chose. Deux scènes m'ont fortement marqué: la scène d'amour entre Delon et Tonya machinchose: immense moment de cinéma, presque du Jess Franco et une autre, durant un entrainement de danse, un type executant le moonwalk, mignon comme tout avec ses grosses chaussettes roses fluos. (rires). Je te remercie beaucoup lemmy, ne sois pas déçu, et d'ailleurs, pour terminer, j'ai beaucoup apprécié le monologue de Delon à la toute fin du film, vraiment.

    28
    lemmy Profil de lemmy
    Samedi 5 Janvier 2013 à 18:15

    Je suis comblé de t'avoir fait découvrir ce film appréciable tant au premier qu'au second degré. J'espère qu'il sera plus connu. j'avoue que le second du flic avec l'accent du sud est assez impayable, dans les couacs du film.

    29
    Kinskiklaus
    Vendredi 23 Août 2013 à 00:47

    Pas de nouvelles de Chico?

    30
    lemmy Profil de lemmy
    Vendredi 23 Août 2013 à 19:22

    Chico s'apprête peut être à jouer dans les Expendables 3. Encore un peu de muscu à faire et ces cheveux à couper, et surtout, surtout ne pas mettre de body.

    31
    Kinskiklaus
    Vendredi 23 Août 2013 à 20:09

    C'est vrai en plus, il paraît qu'il va jouer le second du méchant.

    32
    Jeudi 7 Juin à 20:02

    Je m'interroge gravement : quelqu'un osera-t-il faire un remake de "Dancing Machine" ?

      • Jeudi 7 Juin à 20:29

        Et qui joueraient les rôles de 'Wolf', de 'Chico' et de 'Eparvier' ?

    33
    Jeudi 7 Juin à 20:37

    Cela dépend du contexte. Pour "Wolf", je vois bien The Rock. Pour "Chico", rôle ô combien complexe à caster, il faudrait faire passer des essais avec bodys moulants : Ryan Gosling ou Tom Hardy. Pour "Epervier" : Danny Trejo s'impose.

    34
    Jeudi 7 Juin à 21:20

    David Fincher. Un Christopher Nolan dénaturerait le matériel de base.

    35
    Kinskiklaus
    Jeudi 7 Juin à 23:01

    Je verrais bien Eva Green dans le rôle de Daphné.

    36
    Samedi 9 Juin à 01:11

    Cochon de kinskiklaus...

    37
    Vendredi 10 Août à 12:13

    Hommage à Etienne Chicot, très inspiré dans "Dancing Machine" dans le rôle d'un flic opiniâtre et philosophe (mais peu perspicace). Une petite vision s'impose.

      • Vendredi 10 Août à 13:12

        Il y a longtemps que je n'ai pas vu Dancing machine... mais j'ai tellement de films à visionner pour redémarrer les chroniques sur Ana'Blog que je vais attendre encore un peu pour le revoir...

    38
    Vendredi 10 Août à 13:17

    Je te rassure, je ne parlais que de moi et de mon enfant intérieur. Mais je sais que ce revisionnage est pour bientôt, dans ce millénaire.

    Je me réjouis de voir que cet article est désormais le plus commenté de ton blog ;-)

      • Vendredi 10 Août à 13:22

        Mais moi aussi, je reverrais ce film avant la fin de ce millénaire ! he

        Dancing machine, article le plus commenté d'Ana'Blog ! J'en suis contente, sérieusement !

    39
    Vendredi 10 Août à 13:26

    Je trouve que c'est là un beau symbole. Tu peux être fière.

    40
    Jeudi 8 Novembre à 17:38

    Bon anniversaire au maître de danse, à M. Delon !

      • Jeudi 8 Novembre à 17:52

        Bonsoir, Chico ! wink2

        Je souhaites aussi un bon anniversaire à M. Delon.

    41
    Jeudi 8 Novembre à 17:56

    Je gage qu'il le fêtera dignement, entouré de ses chiens et de sa misanthropie, conforme à sa légende. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :