• Serge Reggiani (1922- 2004)

    Comédien, acteur, chanteur, peintre

    Serge ReggianiSergio Reggiani est né le 2 mai 1922 à Reggio d'Emilie (Italie), et la famille quitte le pays lors de la montée du fascisme pour s'installer d'abord à Yvetot en Normandie, avant d'eménager à Paris. Son père étant coiffeur, le jeune homme est d'abord apprenti dans cette branche avant de s'inscrire au Conservatoire des arts cinématographiques. Recevant le premier prix de comédie, il entre au Conservatoire national d'art dramatique en 1939 et débute deux ans plus tard sur les planches avec Le Loup-Garou de Vitac, puis Britannicus et Les Parents terribles.

    Il débute au cinéma dans les années 40, et rencontre lors d'un tournage sa première épouse, Janine Darcey. Après la guerre, il joue dans Les Enfants du Paradis puis Casque d'Or avec Simone Signoret qui deviendra son amie. Naturalisé français en 1948, Serge Reggiani divorce en 1955 et continue sa carrière cinématographique (Les Amants de Vérone, La Ronde, Le Doulos, Le Guépard).

    En 1963, suite à sa rencontre avec  Jacques Canetti chez le couple Signoret-Montand, l'acteur se lance dans la chanson. Son premier disque, sur des textes de Boris Vian, connait un grand succès en 1965.

    Il n'abandonne pas le cinéma, tournant pour Robert Enrico ou Melville, Sautet ou Lelouch. Mais le suicide de son fils Stéphan en 1980 le plonge dans une dépression dont il ne sortira que grâce à la chanson et à la peinture. C'est en 1990 qu'il se produit de nouveau sur scène, sa tournée le portant jusqu'à Regio d'Emilie, où il donne un récital à la fin de la décénie.

    En 2002, des personnalités lui rendent hommage pour ses 80 ans avec un album, "Autour de Serge Reggiani". L'année suivante, il reçoit une Victoire de la musique d'honneur pour l'ensemble de sa carièrre discographique, et est nommé Commandeur de l'Ordre du Mérite.

    Serge Reggiani disparaît le 23 juillet 2004, à l'âge de 82 ans, laissant derrière lui des chansons et des films inoubliables.

    Filmographie

    1945 - François Villon - André Zwoboda

    1946 - Les Portes de la nuit - Marcel Carné

    1949 - Les Amants de vérone - André Cayatte

    1950 - La Ronde - Max Ophüls

    1952 - Casque d'Or - Jacques Becker

    1962 - Le Doulos - Jean-Pierre Melville

    1963 - Le Guépard - Luchino Visconti

    1964 - L'Enfer - Henri-George Clouzot

    1967 - Les Aventuriers - Robert Enrico

    1969 - L'Armée des ombres - Jean-Pierre Melville

    1974 - Vincent, François, Paul et les autres - Claude Sautet

    1975 - Le Chat et la souris - Claude Lelouch

    1990 - Il y a des jours...et des lunes - Claude Lelouch

    Mes chansons préférées (aucun rapport avec le cinéma, mais j'avais envie d'en parler) :

    - Arthur, où t'as mis le corps ?

    - Le Déserteur

    - Les Loups sont entrés dans Paris

    - Ma solitude

    - Le Petit garçon

    - Ma liberté

    - L'Homme fossile

    - Votre fille a vingt ans

    - La Java des bombes atomiques

    - Il suffirait de presque rien

     

    « Steven Spielberg L'Homme aux colts d'or »

  • Commentaires

    1
    lemmy Profil de lemmy
    Mercredi 24 Avril 2013 à 09:47

    Merci de rendre un petit hommage à ce grand bonhomme que j'ai encore revu récemment dans "Le guépard".

    2
    DANIEL.
    Mercredi 24 Avril 2013 à 13:47

    Curieusement cet homme ne m a jamais touché:ni comme chanteur ni comme acteur..toujours la meme expression sur son visage dans tous ses films et une perpétuelle attitude sinistre qui me génait beaucoup.A redécouvrir..peut etre.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :