• Sabata (1969)

    Spaghetti bien lourd...

    SabataLa banque de Daugherty vient d'être déléstée de 100. 000 $ appartenant à l'armée. Un aventurier, Sabata (Lee Van Cleef), retrouve l'argent et liquide les voleurs. Mais ce faisant, il dérange les plans de trois notables qui avaient organisé ce vol afin d'acheter des terrains sur lesquels devront passer le chemin de fer.

    L'histoire est classique dans le genre : un héros qui n'hésite pas à faire du chantage, le gros comparse un peu looser qui se signe avant chaque fusillade, l'Indien muet mais agile comme un chat, le "faux jeton" qui fait mine de tremper dans la combine de Sabata pour - tenter - de le blouser, le grand méchant au look éféminé, qui voit le meurtre comme un passe-temps. Je n'oublie pas la femme, juste là pour le décors, les mexicains qui, comme de bien entendus, sont à la solde des crapules...La cerise sur le gâteau c'est ce gros tueur abrutti et dominé par une mère accariatre, joué par Marco Zuanelli, qui va bêtement se faire tuer par Van Cleef dans une scène du plus haut ridicule.

    SabataBref, Sabata, qui a paraît-il eu un succès fou à sa sortie, n'est rien qu'un petit spaghetti western tout juste regardable...

    Sabata

     

     

     

     

     

    « Lapins clochesLee doll ! »

  • Commentaires

    1
    DANIEL.
    Dimanche 31 Mars 2013 à 18:54

    Exact,un spaguetti bien lourd et vu le nombre qu en a fait Van Cleef je suis étonné que personne n ait utilisé son nom pour une marque de sauce tomate bien épaisse et avec le minimum de tomates.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :