• Robin et cie

    Joyeux compagnons

    Robin et cieRobin des bois fût un héros de mon enfance, et cela commença non par le film de Michael Curtiz, mais par When things were rotten (je ne sais plus le titre français), série en treize épisodes produite par Mel Brooks. J'ai ainsi découvert ce noble voleur de Sherwood par la grâce d'une parodie bourrée d'anachronismes, qui de toute évidence, possédait des niveaux de lecture inaccessibles à l'enfant que j'étais.

    Sensiblement à la même époque, j'ai connu un autre Robin des bois, lui aussi parodique mais plus adapté à mon âge puisqu'il s'agissait du film des studios Disney : ce renard antropomorphe m'a également marqué : si je n'ai plus le masque de carnaval, j'ai conservé le disque 45T d'Henri Salvador, rayé à force d'avoir tourné sur la platine.

    Ce n'est qu'à l'adolescence, et certainement grâce à La Dernière séance, que j'ai rencontré mon premier "vrai" Robin Made in Hollywood : le bonRobin et ciedissant Errol Flynn ; dans la foulée j'ai découvert ses "cousins" Burt Lancaster (La Flèche et le flambeau), Gérard Philipe (Thill l'éspiègle et Fanfan la Tulipe), Alain Delon (La Tulipe noire), Robert Taylor (Ivanhoe)...

    Plus tard, bien plus tard, je tombais amoureuse de Robin-Kevin Costner, qui se baignait nu sous une cascade au son d'une balade de Bryan Adams (rassurez-vous, ce n'est pas la seule scène que j'ai retenu de ce film :p )

    Il y a eu d'autres Robin des bois que je n'ai jamais vu, comme Douglas Fairbanks. La geste de Sherwood a inspiré beaucoup de films, et je ne terminerai pas ce post sans parler du très beau et nostalgique La Rose et la flèche, superbe évocation du temps qui passe avec un Robin désabusé joué par l'immense Sean Connery et Audrey Hepburn , Lady Marianne belle et triste.

    Robin et cieToujours est-il qu'encapuchonné (*) ou arborant un drôle de chapeau à plume, héros bondissant ou renard de DA, vieux soldat rentrant des croisades ou archer mélé à un complot, le personnage de Robin des bois fait partie de ma vie depuis déjà bien longtemps. Alors aujourd'hui, voir ou revoir un film mettant en scène mon premier héros me rend toujours un peu nostalgique...

     

     

    (*) J'ai longtemps cru que le nom anglais de Robin des bois était "Robin Wood" et non "Robin Hood"...

    « Robin des bois Halloween ! »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 31 Octobre 2013 à 12:50

    Incroyable brushing de Kevin Costner dans son Robin des bois :-)

    2
    DANIEL.
    Vendredi 1er Novembre 2013 à 20:47

    Il ne te reste plus qu a voir la dernière version avec Russel Crowe....

    3
    Vendredi 1er Novembre 2013 à 20:50

    Je l'ai vu ! http://anachronique.eklablog.com/robin-des-bois-a102377807 C'est d'ailleurs ce film qui m'a donné envie de faire ce présent post !

     

    4
    DANIEL.
    Vendredi 1er Novembre 2013 à 20:52

    Bavure de ma part je n ai pas vu le post consacré au film de Ridley Scott....Autant pour moi!!!Mais les meilleurs "Robin des Bois" ce sont ceux que l on interprétait dans les jardins de nos enfances.

    5
    Vendredi 1er Novembre 2013 à 20:57

    Je ne l'ai pas dit sur ce post, mais je jouais à "Robin des Bois" quand j'étais enfant... Et aux cowboys aussi, bien sûr !

    6
    DANIEL.
    Vendredi 1er Novembre 2013 à 21:07

    C est curieux mais ça ne m étonne pas du tout...J avais des copines qui faisaient d excellents cow boys et aussi de parfaites indiennes qu on adorait massacrer en les tirant par les cheveux. "Nom d une sqaw" pourrait dire John Wayne.

    7
    Samedi 2 Novembre 2013 à 21:03

    Si un jour tu as le temps regarde le film de Mel Brooks sur Robin des bois, où l'on chante: "les hommes en collants."..

    8
    Samedi 2 Novembre 2013 à 21:37

    Je viens de faire un saut sur Youtube pour voir l'extrait avec la fameuse chanson dont tu parles...

    Dans la foulée, j'ai vu la scène similaire de Shrek où un Robin des Bois à l'horrible accent français nous gratiifie d'une chorégraphie très inspirée...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :