• Qand "Allociné" fait ses classements...

    Pourquoi "Django" ????? cry

    Qand "Allociné" fait ses classements...

    Je viens juste de voir le dossier d'Allociné intitullé "Les 10 westerns qu'il faut avoir vu dans sa vie" et, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'à une exception près, la rédaction de ce site a presque réussit ce classement.

    L'exception, c'est bien sûr Django unchained, 10ème dans cette liste. Comment peut-il être mis sur le même niveau que les chefs-d'oeuvres que sont La Prisonnière du désert, Il était une fois dans l'Ouest ou Le Grand silence ?

    Pour moi, cette liste répertorie les westerns "novateurs", qui, par leur forme et/ou leur fond, donne au genre une dimension politique, philosophique ou même nihiliste.

    Ainsi, La Horde sauvage, Impitoyable et Le Grand silence y ont légitimement leur place, montrant un Far West fait de sang, de sueur et de larmes, et se démarquant du western traditionnel par leurs fins cyniques et désabusées.

    Ainsi, Danse avec les loups et La Prisonnière du désert, qui, à quelques décennies d'écart, montrent une évolution dans le traitement de l'image des Indiens au cinéma.

    Ainsi Il était une fois dans l'Ouest et La Chevauchée fantastique, qui se ressemblent beaucoup en montrant le microcosme de la société de l'Ouest (un bandit, un homme d'affaire, une prostituée). L'histoire et les enjeux sont différents bien sur - l'un est un film sur la fin de l'Ouest sauvage, l'autre une adaptation d'une nouvelle de Maupassant - mais tout deux sont des fables sur la civilisation.

    On peut en dire autant de L'Homme qui tua Liberty Valance, autre fable sur la marche de la civilisation, doublée d'une réflexion sur la façon dont la légende prend le pas sur la réalité.

    La "trilogie des dollars" est un "cas à part" à mes yeux : si ces trois western (Pour une poignée de dollars, ... et pour quelques dollars de plus et Le Bon, la brute et le truand) ont effectivement révolutionné le western à leur époque, s'ils sont des classiques du cinéma, je ne les aurai pas spontanément mis dans la liste.

    Mais Django unchained ? Quelle nouveauté ? Quelle dimension ? Ce n'est qu'un fatras de références au western spaghetti, à la "blacksploitation", aux films pseudo-historiques sur le Sud profond auquel notre ami Tarantino ajoute comme à son habitude son humour à trois cents, son goût discutable pour l'ultra-violence et sa cinéphilie mal digérée...

    Oui, bon, je "tape" encore sur "Q.T", mais quoi ? Comment peut-on le mettre au même niveau que Leone, Ford et Eastwood ? D'ailleurs, je trouve ironique que dans cette liste paraissent trois film de John Ford, que Tarantino dit détester.

    D'autre part, dix westerns à voir une fois dans sa vie, ce n'est pas assez. Il est évident qu'il y en a d'autres, comme Rio Bravo, Alamo, Le Gang des frères James, Jeremiah Johnson, Pale Rider, Josey Wales, hors-la-loi, et d'autres que j'oublie certainement.

    Bref, la liste des "westerns à voir une fois dans sa vie" est à ce point non-exhaustive que le plus simple est d'utiliser celle de "Allociné" comme base pour faire son propre choix ... Et ceci est valable pour tout les autres genres cinématographiques !

    Qand "Allociné" fait ses classements...

     

     

    « "Ils" reviennent sur Ana'Blog...Adieu, Maureen... »

  • Commentaires

    1
    Burt
    Dimanche 25 Octobre 2015 à 02:20

    C'est plutôt une liste de 12 westerns avec la" trilogie des dollars" comptant pour un film. Et dans cette liste aucun western d'Anthony Mann...

    2
    Dimanche 25 Octobre 2015 à 09:35

    Anthony Mann, Budd Boetticher, William A. Wellman...

    Il n'est pas facile de faire ce genre de liste, à mon avis : la subjectivité joue beaucoup dans l'appréciation d'un film. Personnellement, j'aurai aussi rajouté L'Étrange incident.

    3
    Burt
    Dimanche 25 Octobre 2015 à 11:07

    Choisir seulement 10 westerns est trop difficile. Mais comment oublier "Le train sifflera 3 fois", "Little big man", "La ville abandonnée" , "Rio Bravo"...

    4
    Dimanche 25 Octobre 2015 à 19:38

    On en finirait pas : " L'homme aux colts d'or", " 3 h 10 pour Yuma", et bien d'autres ,vous savez déjà ce que je pense de Django Unchained malgré que j'apprécie Tarentino dans ses œuvres en général..

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :