• Pedro Armendàriz (1912-1963)

    Il fut loin d'être le "Mexicain de service".

    Pedro ArmendàrizPedro Gregorio Armendàriz nait le 9 mai 1912 à Mexico, d'un père mexicain et d'une mère américaine. Alors qu'il est encore enfant, sa mère décède et il est confié avec son jeune frère Francisco à son oncle maternel qui vit à Laredo au Texas.

    Après ses études à l'école de San Antonio puis à l'Institut Polytechnique de Californie , le jeune Pedro revient dans sa ville natale et travaille dans les chemins de fer, avant d'être guide touristique puis journaliste. Le réalisateur Miguel Zacarias l'entend un jour réciter le monologue d'Hamlet à un touriste et le présente à Emilio Fernandez qui l'engage pour ses films Soy Puro Mexicano, Flor Silvestre en 1942 et Maria Candelaria en 1943. Ce troisième film obtient la Palme d'or à Cannes en 46 et apporte la notoriété à Pedro Armendariz.

    L'acteur contribue largement à la renommée du cinéma mexicain puis, après la Seconde Guerre Mondiale, il tourne aux États-Unis, notamment pour John Ford (Dieu est mort, Le Fils du désert, Le Massacre de Fort Apache).

    Dans les années 50, il entame une carrière internationale devant les caméras de Luis Buñuel (L'Enjôleuse), Christian-Jaque (Lucrèce Borgia), Bernard Borderie (Fortune Carrée).

    Ami de John Wayne, il apparait souvent à ses côtés au cinéma, notamment dans Le Conquérant (1956), film de Dick Powell qui sera entaché par une "malédiction" : plus de 91 acteurs et membres de l'équipe technique contracteront des cancers après le tournage dans une région où des essais nucléaires furent réalisés quelques années auparavant.

    Pedro Armendariz continue de jouer pour des réalisateurs européens  (Hommes et loups - Giusepe De Santis), américains (L'Aventurier du Rio Grande - Robert Parrish) ou mexicains (La Cucaracha - Ismaël Rodriguez).

    Après le tournage de son dernier film, Bons baisers de Russie, Pedro Armendariz, en phase terminale d'un cancer, se donne la mort le 18 juin 1963 dans  sa chambre d'hôpital de Los Angeles.

    Vie privée : de son mariage avec l'actrice Carmelita Borh, il eut deux enfants : Pedro Armendaiz, Jr qui sera acteur et Carmen Armendariz, productrice pour la télévision.

     

    Filmographie sélective :

    Pedro Armendàriz1942 - Soy Puro Mexicano - Emilio Fernandez

    1943 - Maria Candelaria - Emilio Fernandez

    1944 - Le Corsaire Noir -Chano Ureta

    1947 - La Perle - Emilio Fernandez

    1947 - Dieu est mort - John Ford

    1948 - Le Fils du désert - John Ford

    1948 - Le Massacre de Fort Apache - John Ford

    1949 - Les Insurgés - John Huston

    1949 - La Mal aimée - Emilio Fernandez

    1953 - L'enjôleuse - Luis Buñuel

    1953 - Les Amants de Tolède - Henri Decoin

    1953 - Lucrèce Borgia - Christian-Jaque

    1954 - Les Rebelles - George Sherman

    1954 - Fortune carrée - Bernard Borderie

    1956 - Le Conquérant - Dick Powell

    1956 - Diane de Poitiers - David Miller

    1956 - Hommes et loups - Giuseppe De Santis

    Pedro Armendàriz1957 - Trafic à la Havane - Richard Wilson

    1959 - La Cucaracha - Ismaël Rodriguez

    1959 - L'Aventurier du Rio Grande - Robert Parrish

    1959 - Asi era Pancho Villa - Ismaël Rodriguez

    1961 - François d'Assises - Michael Curtiz

    1963 - Bons baisers de Russie - Terence Young

     

     

     

    Pedro Armendàriz

     

    « Leo et WolkswagenUn 5ème Indiana Jones ? »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :