• Marlène Jobert

    Mellie devenue conteuse.

    Marlène JobertNée le 4 novembre 1940 à Alger, fille d'un millitaire de carrière dans l'aviation, Marlène Jobert fait parallèlement des études aux Beaux-Arts de Dijon en apprenant l'art dramatique au Conservatoire de la même ville.

    Elle monte ensuite à Paris où elle entre au Conservatoire tout en gagnant sa vie comme modèle de photographes ou figurante au cinéma. Débutant au théâtre - notament dans Des clowns par milliers aux côtés d'Yves Montand - et à la télévision, elle obtient son premier rôle important dans Masculin, féminin de J.L. Godard en 1966 puis dans Le Voleur où elle côtoie Jean-Paul Belmondo et Geneviève Bujold en 1967.

    C'est à partir de 1968 que la jeune actrice se fait connaîtreMarlène Jobert, avec Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages de Michel Audiard. Suivent l'excellent Le Passager de la pluie, L'Astragale, Dernier domicile connu. Tournant aussi bien des comédies (Les Mariés de l'an II) que des drames (Nous ne vieillirons pas ensemble), Marlène Jobert bénéficie d'un physique faussement fragile cachant une volonté de fer, comme dans Folle à tuer d'Yves Boisset où elle fait face à elle toute seule à une machination diabolique.

    Depuis les années 80, l'actrice délaisse peu à peu le grand écran, appraraissant plus souvent à la télévision dans des séries comiques tirées de Nicole de Buron (Qui c'est ce garçon ?), puis elle tourne un dernier film (à ce jour) : Les cigognes n'en font qu'à leur tête en 1989, avant de décliner l'offre de François Ozon qui lui propose un rôle dans 8 femmes en 2002. En 2007, Marlène Jobert reçoit un César d'Honneur pour l'ensemble de sa carrière.

    Aujourd'hui, la mère d'Eva Green se consacre principalement à l'écriture : elle a crée il y a quelques années une série de contes couplés à des CD afin de faire connaître aux enfants les chefs-d'oeuvre de la musique classique.

    Marlène Jobert

    Mes films préférés :

    - Alexandre le bienheureux

    - Dernier domicile connu

    - Le passager de la pluie

    - Les mariés de l'An II

    - Folle à tuer

    - L'amour nu

    - Les cavaliers de l'orage

    « P...ain de fin d'année !Sans aucune raison... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :