• Maigret voit rouge

    Maigret vs des tueurs américains...

    Maigret voit rougeEn pleine nuit, l'inspecteur Lognon (Guy Decomble) assiste à une fusillade près de la gare du Nord. Le temps d'alerter les secours, la victime, blessée, a disparu...Lognon a néanmoins relevé la plaque d'immatriculation de la voiture des tireurs, et Jules Maigret (Jean Gabin), parvient à remonter la piste jusqu'à un café tenu par un américain d'origine sicilienne...

    Maigret voit rouge (1963) de Gilles Grangier, est un bon film "de gangsters" avec un exotisme "américain" plutôt amusant : voir Michel Constantin jouer un tueur d'outre-Atlantique est assez cocasse, et peu crédible au demeurant !

    Malgré cette "erreur de casting" déroutante, le reste de la distribution est plutôt bon : Vittorio Sanipoli en patron de bar italo-américain assez trouble, Françoise Fabian en jeune serveuse, Edward Meeks en "tueur" et Laurence Badie en soubrette à la langue bien pendue.

    Autour de l'inspecteur Maigret, des visages que l'on retrouve souvent dans les films de Gabin : Paul Frankeur, Marcel Bozzuffi, Jacques Dynam.

    L'intrigue est intéressante : Si Maigret "voit rouge", c'est qu'il est trompé par son vieil ami MacDonald (Paul Carpenter), diplomate américain chargé par le F.B.I. de la protection d'un témoin capital lors du procès d'un caïd de la pègre. MacDonald n'ayant pas donné toutes les informations à notre inspecteur, celui-ci va faire fausse route et ne pourra empêcher le meurtre d'un "agent infiltré".

    Dernier "Maigret" tourné par Gabin, ce Maigret voit rouge est bien sympathique et fait passer un bon moment.

    Maigret voit rouge

     

     

    « "Bronson's Loose again" : un livre très attendu !Gilles Grangier (1911-1996) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :