• Les Tontons flingueurs

    "Il ne faut jamais quiter Montauban..." Réplique-culte pour moi

    Les Tontons flingueursFernand Naudin (Lino Ventura), ancien gangster rangé des voitures, est appelé au chevet du "Mexicain" (Jacques Dumesnil), son vieux complice, qui lui demande avant de mourir de devenir son légateur testamentaire afin de veiller sur ses "affaires" et sa fille Patricia (Sabine Sinjen).

    D'aussi loin que je m'en souvienne, ce film fait partie de mes souvenirs d'enfance. Ma famille entière le connait par coeur, et il n'est pas rare que lors d'une réunion festive on ne fasse pas référence à la fameuse "scène de la cuisine".

    Persuadée que ce film était "culte" pour tous le monde, j'ai eu la surprise de ma vie en découvrant qu'il est dénigré par certains. Bon, à ma décharge, je doit dire que je n'ai pas vu tous les films de Georges Lautner ; je n'ai donc que peu de références dans le domaine. Mais ça m'a choquée d'imaginer des personnes (parmis celles que je respecte) qui considèrent Les Tontons flingueurs comme un film "mineur".

    Je me suis remise de ma surprise, depuis, et le but de ce post n'est pas de (re)lancer une polémique. Je vais donc parler de Lino Ventura, imperial, de Bernard Blier, innénarable 'Raoul Volfoni', qui ne peut ouvrir une porte sans se prendre un bourre-pif, l'extraordinaire Robert Dalban, maître d'hôtel (et ex-perceur de coffres) aux phrases "english" déléctables. Et bien sûr Francis Blanche, le seul capable de jouer un notaire du "milieu" comme cela...et Jean Lefebvre, et l'apparition clin-d'oeil du "Monocle", alias Paul Meurisse à la fin du film...

    Et les bruitages des coups de feu, que je Les Tontons flingueursm'amuse parfois à imiter (oui, je sais, c'est con...), et bien sûr les dialogues de Michel Audiard...

    Enfin, bref : Les Tontons flingueurs, c'est pour moi une "madeleine de Proust"...au goût de pomme !

    <<Val, tout ce post pour terminer par cette phrase puante...  >>

    Les Tontons flingueurs

     

    « Charlie ???Les Proies (1971) »

  • Commentaires

    1
    FJ Walk
    Jeudi 15 Novembre 2012 à 09:19

    On en avait discuté sur "WWW". Et c'est drôle, comme au fil des années, ce film adoré par beaucoup, est passé du stade de film-culte à celui de quasi chef-d'oeuvre du patrimoine français.


    Autant je comprends l'engouement de certains sur l'ambiance, les dialogues, les acteurs, autant je trouve excessifs ces honneurs délirants. Maintenant, que ce soit drôle, attachant, déjanté, c'est absolument évident. C'est juste qu'il ne faut pas tout mélanger... A mon humble avis, bien sûr.


    Je sens que je vais me faire exploser façon puzzle, moi...

    2
    Jeudi 15 Novembre 2012 à 09:31

    Fred, Les tontons flingueurs n'est q'un film, après tout. Que certain(e)s le portent au pinacle comme je le fait et que d'autres comme toi ne l'apprécient que moyennement n'a aucune importance.

     

    3
    Kinskiklaus
    Jeudi 15 Novembre 2012 à 19:24

    Et bien moi, je n'ai jamais accroché à ce film, culte pour beaucoup. Je trouve qu'il passe très mal les années. Le casting et quelques répliques, oui, mais le reste...Pour tout vous avouer, je m'y ennuie à chaque visionnage.

    4
    Jeudi 15 Novembre 2012 à 20:05

    Il y a une part de réalisme dans ce film. Ceux qui connurent le bowling chez Max à Joinville et dansé chez Gégène, même dans les années soixante, reconnaissent la faune exotique que reprèsentent Lino Ventura et Bernard Blier, entre autres. Alors, non seulement on apprécie les qualités intrinsèques des Tontons flingueurs mais, en plus, on l'aime pour ce qu'il nous rappelle. Même le connaissant par coeur, ce film me fait toujours rire. Bon , je vais fumer ma gitane maîs et remettre mon marcel...je l'ai porté cinq semaines et lavé hier, il doit être sec.

    5
    Jeudi 15 Novembre 2012 à 20:11

    Deux contre deux : ça s'équillibre ! Je me sens moins seule...

    Bonsoir, Valcogne ! Bon retour, mon cher ami.

    6
    Samedi 17 Novembre 2012 à 10:28

    Je rajoute au sujet des Tontons flingueurs mon plaisir de voir Claude Rich dans son rôle de jeune homme raffiné, typique des gars classe de ces années là, à l'abri du besoin pour être précis, et du rôle de cette adorable actrice dont tu cites le nom et dont je ne me souviens jamais. Ele était jolie, craquante, sympathique et Lino Ventura semblait heureux d'être son oncle dans ce film lui aussi. J'ai toujours regretté de ne pas la voir dans d'autres oeuvres.

    7
    Samedi 17 Novembre 2012 à 10:33

    J'ai dû faire un tour sur Wikipédia pour retrouver le nom de Sabine Sinjen, moi aussi j'oublie toujours son nom !

    Claude Rich, évidement, un bon acteur qui a dans Les Tontons un rôle de "candide" hillarant.  

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :