• Les Ecumeurs

    Whoaaa, un combat d'hommes dans la boue !!

    Les EcumeursDans la ville de Nome, en Alaska, pendant la Ruée vers l'or, la belle Cherry Malotte (Marlène Dietrich) est la propriétaire du saloon "The Northers", où se réunissent tous les orpailleurs. Son amant, Roy Glennister (John Wayne) est propriétaire de la mine "Midas", la plus prospère de la région. Mais des voleurs de concessions montent un stratagème pour s'en emparer.

    Les Ecumeurs de Ray Enright (1942) est un western agrémenté de scènes de pur vaudeville. Ainsi, on a droit bien entendu au méchant qui cache son jeu (Randolph Scott), au brave sideckik de Wayne à la pétoire capricieuse, à la servante Noire qui assure le spectacle. Mais évidement, l'attraction, c'est la superbe Dietrich, aussi à l'aise dans la rue boueuse de Nome que dans son boudoir, et qui ne perds jamais ni son sang-froid ni l'extraordinaire ordonancement de sa coiffure.

    John Wayne est un "godelureau" sympathique, qui s'amuse à papillonner entre sa vieille amie Cherry et la jeune Helen Chester (Margaret Lindsay), nièce du juge Stillman (Samuel S. Hinds). Mais évidement, quand les choses s'enveniment, notre héros n'hésite pas à se lancer dans l'action. A ce titre, la bagarre finale avec Scott est l'une des plus viriles que j'ai jamais vue dans un western, nos deux acteurs terminant complètement débraillés dans la boue.

    Les Ecumeurs n'est pas à mon avis un grand western, mais il a deux grands atouts : Wayne et Dietrich. Et rien que pour eux, il se doit d'être vu.

    « Une petite question...Les O.V.N.I ..et Lee Van Cleef. »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :