• "L'Homme qui tua Lucky Luke" : un hommage raté ?

    Beaucoup de références, mais pas grand chose derrière...

    Comme je l'ai évoqué récemment dans un post, nous fêtons cette années les 70 ans de Lucky Luke, et à cette occasion, un album-hommage, "L'Homme qui tua Lucky Luke", est sorti dernièrement.

    Scénarisée, dessinée et mise en couleur par Matthieu Bonhomme, l'histoire se présente plus en fait comme un hommage au western qu'à l'oeuvre de Morris : dans un style semi-réaliste, notre "poor lonesone cowboy" se retrouve aux prises avec une famille tenant sous sa coupe une petite ville boueuse, et sera aidé par un vieux "gunman" cacochyme...

    Les références à L'Homme qui tua Liberty Valance, Règlement de compte à OK Corral, et aux westerns Eastwoodiens camouflent assez mal un scénario plutôt banal et sans surprise, ce qui est dommage...

    J'ai écrit un post à ce sujet sur Imagémo (lien ici) et je n'y cache pas ma déception, en particulier pour le personnage de 'Jolly Jumper', qui se retrouve relégué au rang de simple monture, alors qu'il faisait tout le sel des aventures de notre héros dans les albums de Morris.

    Reste la superbe couverture, où Lucky Luke adopte le look de Clint Eastwood dans une atmosphère orageuse rappelant Impitoyable ou même L'Homme des hautes plaines.

    Lucky Luke, hommage raté ?

     

     

    « Charlie, héros de Stephen King ?Charles Vanel (1892-1989) »

  • Commentaires

    1
    Burt
    Dimanche 22 Mai 2016 à 16:02

    Je me suis précipité plus vite que mon ombre pour lire ton post sur Imagémo, Val!

    2
    Daniel
    Dimanche 22 Mai 2016 à 18:41

    Je ne suis pas amateur de bd ( je vais me faire flinguer mais les Tintin , Astérix et autres Lucky Luke m ennuient assez ) mais cet album  ( aux dessins assez proches de Lone Wolf ( voila une bd que j adorais , vu dans " Rodéo" ) me semble assez original et moderne ouvrant la porte a un personnage plus en adéquation avec les westerns d aujourd hui et plus amène a attirer soit une nouvelle génération soit des amateurs des films de Leone. On ne peut laisser Burt dans l ignorance plus longtemps et pour lui éviter de longues nuits d insomnie , je dirais que les légendes ne meurent jamais..Pour un essai , je le trouve plutôt réussi car ce qui m attirait dans cette bd c est justement de ne pas retrouver le Lucky Luke d avant et en ce sens je suis servi..et en meme temps l auteur ne trahit en rien le personnage et son aura habituel. Pas mal, finalement ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :