• L'Héroïque lieutenant (1953)

    Un western non manichéen.

    L'Héroïque lieutenant (1953)1861, Nouveau-Mexique. La Guerre de Sécession menace, et dans le mal nommé Fort Union, les esprits s'échauffent. Le jeune lieutenant Jed Sayre (Audie Murphy) tente de concilier les hommes.

    L'arrivée du nouveau capitaine Lee Whitlock (Robert Sterling) ne va pas arranger les choses : pétri de préjugés sur les Indiens, il profite de la mort d'un prospecteur pour faire une descente avec un bataillon armé jusqu'aux dents dans le camp du chef Navajo Menguito (Dennis Weaver). C'est l'intervention de dernière minute de Sayre - qui a capturé le véritable meurtrier, un blanc - qui va arranger momentanément les choses.

    Pendant ce temps, dans le quartier général de l'armée du Nouveau-Mexique, le général Storey (Ray Colins) établit un plan pour pousser l'armée à se livrer à une guerre Indienne, afin de déstabiliser le camp nordiste...

    L'Héroïque lieutenant (1953)L'Héroïque lieutenant est un de ces westerns non-nanichéens, où les mauvaises têtes ne sont ni d'un côté, ni d'un autre, et où même l'officier sudiste peux faire amende honorable. Audie Murphy y interprète un jeune officier idéaliste, qui tente de vaincre un traumatisme personnel : enfant, il fut obligé de suivre son père qui mena un raid meurtrier dans un camp Navajo.

    Il y a aussi une histoire d'amour qui se noue entre le héros et la soeur de son supérieur. Marcy Whitlock (Joan Evans) fait elle-aussi montre de préjugés envers les Indiens, et se comporte comme une petite mijaurée du sud, avant de brusquement tomber amoureuse de Sayre après avoir entendu le récit de son traumatisme. Inutile de dire qu'un tel revirement semble pour le moins "téléphoné" ! Mais passons, car, heureusement, cette idylle ne parasite pas trop l'intrigue.

    L'Héroïque lieutenant est un bon western au discours intelligent (il n'y a pas de "bons" ni de "mauvais", juste des "fouteurs de m***" dans les deux camps) qui se termine d'une façon un peu amère mais réaliste.

    L'Héroïque lieutenant (1953)L'Héroïque lieutenant (1953)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « L'Homme de nulle part (1956)Mise à l'heure... »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 25 Octobre 2018 à 08:51

    Un bon western avec Audie Murphy. Un de plus.

      • Jeudi 25 Octobre 2018 à 10:53

        Je ne connais pas assez sa filmographie, mais le peu de films que j'ai vu confirme ses talents d'acteur.

    2
    FJWalk
    Vendredi 26 Octobre 2018 à 11:26

    Audie Murphy ? Bon acteur ? Vous m’en bouchez un coin, là ! erf

    3
    Vendredi 26 Octobre 2018 à 15:07

    Je ne prétend pas qu'il soit "bon acteur" mais il a tourné de très bon film, pour en savoir plus voyez ce que j'en pense sur mon site...si c'est envisageable, évidemment.

    4
    Vendredi 26 Octobre 2018 à 15:09

    "Très bons films" au pluriel, faute de frappe. "Envisageable", pareil, je voulais dire "si vous le souhaitez"...

    5
    FJWalk
    Vendredi 26 Octobre 2018 à 15:11

    Bien sûr. Mais je m’étonnais surtout du commentaire de Val qui mentionne ses « talents d’acteur », chose qui je l’avoue, m’a totalement échappé dans les films que j’ai pu voir avec lui.

      • Vendredi 26 Octobre 2018 à 17:30

        Peut-être l'ai-je vu dans de bons films, avec de bons réalisateurs, tout simplement.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :