• L'Ange et le mauvais garçon*

    *Le DVD visionné porte le titre de "L'Ange et le démon"...

    L'Ange et le mauvais garçon*Quirt Evans (John Wayne), grièvement bléssé, est recueilli par une famille de quakers dont la fille, Penny (Gail Russell), ne le laisse pas insensible. Ancien adjoint de Wyatt Earp, Evans  a toujours connu la violence et n'est pas un enfant de choeur. Mais au contact de cette famille et surtout de la douce jeune fille, il commence à enviseager la vie autrement.

    C'est sans compter son passé, qui lui revient sous la forme de Laredo Stevens (Bruce Cabot) et du marshal mcClintock (Harry Carey), qui rêve de l'épingler à son tableau de chasse...

    L'Ange et le mauvais garçon est un western bien sympa, réalisé par James E. Grant en 1947, et co-produit par Wayne. L'histoire est on ne peut plus classique (le mauvais garçon qui devient, par la grâce de l'amour, un homme respectable), mais nous y trouvons de la romance, comme lorsqu'Evans, blessé et délirant, est veillé par une Penny tour à tour choquée et attendrie, de l'humour, avec la réunion de prière, de l'action avec la bagarre de saloon (classique mais toujours aussi éfficace).

    Sinon, l'ami WaL'Ange et le mauvais garçon*yne est en pleine forme, et c'est étrange d'entendre ses partenaires lui donner du "jeune homme", lorsque, comme moi, on est habitué à un John Wayne "blanchi sous les harnais"...

    Bref, L'Ange et le mauvais garçon, un bon "petit" John Wayne, qui est bien agréable à regarder.

    Note : j'ai vu ce film en VF...mais c'est pas d'ma faute ! (pas de piste VO)...

     

     

    « Young ClintRetour à la normale ? »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 21 Septembre 2012 à 10:54

    Je suis totalement d'accord avec toi, Val, ce John Wayne est un de mes préférés.

    2
    Vendredi 21 Septembre 2012 à 11:02

    C'est drôle de voir John Wayne si jeune, moi qui ne connaissait jusqu'ici que ses films "de la maturité", je suis en train de découvrir ses oeuvres de jeunesses...

    Sinon, je viens juste de faire un saut sur ton blog...J'éspère que tu as passé de bonnes vacances et te souhaite un bon retour parmi nous !

    3
    lemmy Profil de lemmy
    Vendredi 21 Septembre 2012 à 15:30

    Formidable film auquel Wayne tenait beaucoup. Il a ouvert une voie dans l'histoire du cinéma en étant un producteur indépendant au sein de la firme Républic ; Douglas et Lancaster suivirent sa voie d'acteur producteur. Wayne pensait alors que ses jours en tant qu'acteur étaient comptés. L'histoire du film n'est pas si classique : le personnage de Wayne se veut violent, mais il y renonce par amour, et à ce titre, la fin du film est surprenante pour ce qu'on imagine être un film de Wayne.


    C'est un film de producteur/acteur, avec des connaissances de Wayne, dont le metteur en scène. Wayne souffra sur le tournage, onéreux, car ils durent construire un vrai village - lequel par la suite servit à de nombreux tournages. Wayne ne voulait pas jouer dans le film, juste produire, mais il y fût contraint. Le tout précipita son divorce. Et il semble que le film ne fut pas un grand succès. Et comble du comble, le film pour un problème de je-ne-sais-quoi tomba dans le domaine public dans les années 70, ce qui fait qu'on trouve ce film dans pleins de dvd abominables de qualité ; le meilleur est celui de wild side ! 


    Gail Russell que Wayne adorait et soutenait y est magique. Voilà une actrice - au destin tragique - méritant d'entrer dans ta rubrique cine ladies.


    La filmographie de Wayne "jeune" comporte des pépites qui montraient bien que le bonhomme savait excellement jouer.


    Sinon, il est connu que ce film aurait inspiré "Witness".

    4
    Vendredi 21 Septembre 2012 à 15:43

    Le DVD que j'ai visionné était d'assez bonne qualité, hormis la piste audio en VF uniquement...Je l'ai acheté chez mon "dealer" préféré au marché de Provins ! En principe, les westerns qu'il propose sur son étal proviennent de la "collection western" et sont donc issus du catalogue Sidonis...sauf celui-là !

    Je vais me pencher sur la carrière de Gail Russell, je ne la connait pas, mais c'est vrai qu'elle est lumineuse et fraîche dans ce film.

    Elle aurait eu 88 ans aujourd'hui !

    5
    Dimanche 25 Novembre 2012 à 13:48

    Hé bien Lemmy m'en apprend beaucoup sur ce film que j'ai adoré dès la première vision il y a longtemps szans savoir tout cela. C'est incroyable tout ce que vous connaissez sur le cinoche!

    6
    lemmy Profil de lemmy
    Lundi 26 Novembre 2012 à 23:08

    C'est juste que j'adore John Wayne, c'est tout.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :