• Jour 21

    Le pire film que j'ai vu.

    Jour 21

    « Le retour de Johnny Hallyday !Jour 22 »

  • Commentaires

    1
    FJWalk
    Jeudi 21 Juin à 09:51

    J’avoue que rien que revoir la tête de l’auteur sur l’affiche, j’en ai des poussées d’urticaire ! tongue

    2
    Kinskiklaus
    Jeudi 21 Juin à 10:23

    Terrible à dire mais je crois bien que j'aurais fait le même choix. Ce film aurait fait trois entrées, n'aurait pas été encensé par toute une partie de la presse idiote et récompensé aux César, mon choix pourrait être différent. Mais là, ah non, c'est pas possible. Tout ce que je hais réuni dans un seul film, fallait le faire, ils l'ont fait ! Je m'arrête là car rien que de revoir son affiche, je pourrais très vite devenir vulgaire. Œdipe ta mère !

      • Jeudi 21 Juin à 11:57

        C'est exactement pour les mêmes raisons que toi que j'exècre ce film, Kinskiklaus : comment un tel pensum pseudo-freudien a-t-il pu être encensé à ce point ?

    3
    Kinskiklaus
    Jeudi 21 Juin à 17:48

    Et si tu veux te marrer un bon coup, tu pourras retrouver notre cher Gallienne au générique de l'hilarant "Cézanne et moi", là aussi, une expérience à vivre au moins une fois dans son existence (mais tout de même moins prétentieux que "Guillaume etc."). Pourquoi un tel succès ? Du côté des critiques, ça me semble logique (communauté gay + bobos+ Comédie Française = bonne branlette). Le vrai mystère pour moi, c'est son succès public. Là, j'avoue ne pas le comprendre. Certes, la campagne de publicité fut très aggressive, mais quand même, cela ne garantit pas un succès, loin de là. Enfin moi, c'que j'en pense... Gallienne aurait mieux fait de poursuivre ses séances avec son psychanalyste. Et puis bon, il a beau s'en défendre, nous enquiquiner avec ses histoires de famille pathétiques, je reste persuadé que sa rondelle est aussi large que l'autoroute du Soleil. Autrement dit, il n'est pas homosexuel comme Marion Bartoli n'est pas anorexique... Je termine en ajoutant que d'après de nombreux témoignages parvenus à mes oreilles, ce monsieur serait un vrai connard dans la vie, antipathique au possible, sûr de son génie etc. 

      • Jeudi 21 Juin à 18:25

        De toute façon, il y a longtemps que j'ai renoncé à comprendre un peuple qui crache sur les acteurs "nantis" et qui se précipite dans les salles obscures pour voir ces mêmes acteurs-nantis (et cela vaut aussi pour les chanteurs-nantis, les sportifs-nantis, etc).

    4
    Vendredi 22 Juin à 09:58

    Houlà, les deux vieux du Muppet Show sortent leurs pancartes anti-élite, pour des élites qui n'en sont pas. Pour ma part, j'ai apprécié le film, original, sans le mettre aux nues, mais de là à le mettre dans la catégorie des pires films vus... 

      • Vendredi 22 Juin à 10:32

        Je ne suis pas "anti-élite", je suis plus globalement misanthrope !

        Oui, Les Garçons... peut-être vu comme un film original, et si tu l'a apprécié, tant-mieux. Mais quand même, ce déferlement de critiques dithyrambiques et ce succès en salles pour ce qui n'est tout compte fait qu'une longue séance d'onanisme freudien, c'est surprenant, non ?

         

         

    5
    Daniel
    Vendredi 22 Juin à 12:38

    Gallienne est à l' image du cinéma français actuel : depuis quelques années et on ne sait pour quelle raison  sont couverts de prix des films parlant de sujets de société : homosexualité, sida, intégration, handicap et j' en passe , bref tout ce qui faisait les documentaires d' antan  ! Quand on a fait le tour de ces sujets de façon dramatique, on l' aborde de manière comique mais attention avec toujours le bon message sous jaccent !   D' une manière ou d' une autre , il y a toujours un peu de pognon a se faire ou au pire se donner une bonne image . La majorité du gotha cinématographique français se fout de ces sujets de société comme de leurs premières tétines  en argent ( argent, ah oui...argent )  mais bon c' est tellement formidable de passer pour un proche du peuple lorsqu' on vendrait père ou mère pour assister a la présentation du dernier modèle de sac à main de chez Vuitton qu' on pourra certainement ramener gratis en léchant quelques pompes et pour ce genre de sortie Gallienne  est souvent en tête de peloton ( à moi le dernier portable, à moi...) . Tout cela est sans doute cynique mais certainement pas loin de la vérité. Ce cinéma là me donne envie de courir voir le dernier Statham!  Je t' enverrais tout ce beau monde (  Gallienne  and co..) aller rejoindre les Enfoirés chanter : " On n' a plus jamais le droit ni d' avoir faim ni d' avoir soif ...on compte sur vous !! Comme ça la boucle serait bouclée.happy

    6
    Vendredi 22 Juin à 12:50

    Le film de Galienne est intéressant car il est sans pitié sur le milieu dont il est issu, et sans illusion car il sait qu'il ne peut y échapper. Il ne prétend pas faire partie du peuple (qui est un concept très flou, comme le bobo, qui ibsède celui dont on ne dit pas le nom :) )Je crois la démarche artistique honnête car c'est l'adaptation d'un spectacle qu'il a écrit et interprété ; après libre d'y adhérer, moi c'est moyen. Ce qui est intéressant ce sont les clichés qu'il - et son film - peut attirer sur sa personne. Il y a eu pas mal de critiques négatives, voire haineuses.

    7
    Daniel
    Vendredi 22 Juin à 18:44

    Je pense aussi qu' il est honnète dans son propos mais ça reste un film que même Narcisse n' aurait osé réaliser et cela donne une idée du bonhomme . Rien que d' imaginer quelqu' un dire: " Tiens , aujourd' hui je vais faire un film sur moi, ça c' est une bonne idée et comme j' ai d' excellentes fréquentations et que je viens de la haute, nul doute que la presse sera derrière moi ( pour de bonnes raisons, n' est ce pas Kinskiklaus wink2) , et bien cela me fait doucement rigoler .  J' attends avec impatience le même genre de film réalisé par Pierre Palmade , lui aussi longtemps en couple avec une femme mais qui ne bénéficie pas des mêmes appuis que Gallienne . Le peuple? Le peuple, c' est nous! Le peuple , c' est eux !  La différence : la valeur qu' on accorde au prochain quel que soit le milieu d' où il vient  et ça dans le milieu du show bizz le respect du public : c' est pas gagné !

    8
    Vendredi 22 Juin à 19:27

    Donc, Daniel, si je te suis bien, tu es partant pour le prochain Jason Statham : "The Meg", dans lequel il va se fritter avec un requin préhistorique.

    9
    Samedi 23 Juin à 16:22

    C'est avec ravissement que j'observe la réhabilitation possible de Jason Statham à cause de l'entregent de Guillaume Gallienne, en contraste. Pour ce dernier, au lieu de " Cézanne et moi", j'aurai plutôt penché pour le titre de " Cézanne, ouvre toi ! ", plus festif, plus bankable...smile      Pour être honnête j'avais découvert Gallienne dans le premier "Jet set" et son rôle de gosse de riche empêtré dans son monde conventionnel m'avait touché.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :