• Hope Emerson (1897-1960)

    Grande actrice (dans tous les sens du terme).

    Hope Emerson (1897-1960)Née le 30 octobre 1897 à Hawarden dans l'Iowa, Hope Emerson débute à 3 ans sur les planches en suivant sa mère, l'actrice Josie L. Emerson, dans sa tournée. Elle va néanmoins poursuive ses études jusqu'à ce qu'à l'âge adulte, elle ne s'installe à New York où elle se produit dans des spectacles de vaudeville.

    Elle débute à Broadway en 1930 dans la pièce Lysistrata où elle interprète une amazone. Deux ans plus tard elle tourne son premier film, Smiling Face, mais se consacrera surtout au théâtre.

    Elle va tout de même marquer le petit et le grand écran par sa carrure particulière (1 mètre 88 pour 109 kg !) ce qui lui octroie des rôles de femmes "fortes en gueule". Elle va être employée par Robert Siodmak, Jules Dassin ou Mankiewicz.

    On la retrouve dans Madame porte la culotte (1949) aux côtés de Spencer Tracy et Katharine Hepburn, elle est une gardienne de prison sadique dans Femmes en cage (1950), rôle pour lequel elle est nominée à l'Oscar du meilleur second rôle féminin, tandis que dans Convoi de femmes (1951), elle est une solide veuve partant se trouver un mari en Californie.

    Elle est ensuite la partenaire de Bob Hope et Vincent Price dans La Grande nuit de Casanova (1954), de Tyrone Power et Susan Hayward dans le drame Tant que soufflera la tempête (1955), d'Audie Murphy dans Le Fort de la dernière chance (1957). Le dernier film auquel elle participe est Trois bébés sur les bras (1958) avec Jerry Lewis.

    À la télévision, Hope Emerson joue "Mother" dans la série Peter Gunn entre 1958 et 1959.

    Mais l'actrice va contracter une maladie du foie qui va l'emporter le 25 avril 1960 à l'âge de 62 ans seulement. Elle est enterrée dans sa ville natale aux côtés de ses parents. Elle n'a jamais été mariée et n'a jamais eu d'enfant.

     

    Filmographie sélective :

    Hope Emerson (1897-1960)1948 - La Proie - Robert Siodmak

    1949 - Les Bas-fonds de Frisco - Jules Dassin

    1949 - La Maison des étrangers - Joseph L. Mankiewicz

    1949 - Madame porte la culotte - George Cukor

    1950 - Femmes en cage - John Cromwell

    1951 - Convoi de femmes - William A. Wellman

    1954 - La Grande nuit de Casanova - Norman Z. McLeod

    1955 - Tant que soufflera la tempête - Henry King

    1957 - Le Fort de la dernière chance - George Marshall

    1958 - Trois bébés sur les bras - Frank Tashlin

     Hope Emerson (1897-1960)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Le Fort de la dernière chance (1957)Où est passé Val ? »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 14 Janvier à 21:19

    Actrice marquante, dont Hollywood a évidemment fait une incarnation marquante de matrone au grand coeur... ou pas... Elle est inoubliable dans le génial "Convoi de femmes" !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :