• Gérard Depardieu

    Un ogre !

    Gérard DepardieuNé le 27 décembre 1948 à Châteauroux (Indre), Gérard Depardieu passe plus de temps dans la rue qu'à l'école et connait une adolescence dificile entre délinquance et petits boulots.

    Dispensé du service militaire pour "hyperémotivité pathologique", il monte à Paris où il suit des cours de comédie, d'abord au TNP puis au Théâtre Édouard VII sous l'égide de Jean-Laurent Cochet. Il y rencontre Élisabeth Guignot, fille de polytéchnicien qu'il épouse le 11 avril 1970. Le jeune acteur commence à pallier son manque de culture en dévorant les classiques de la littérature et suit une thérapie pour corriger ses défauts d'élocution et sa mémoire déficiente.

    C'est également en 1970 qu'il débute à l'écran (Le Cri du cormoran le soir au-dessus des jonques, Michel Audiard), avant de jouer des petites frappes dans des films comme Le Viager. Il monte également sur les planches, où le découvre Marguerite Duras, qui lui confie un rôle dans Nathalie Grangier (72) puis La Femme du Gange (73).

    En 1974 sort Les Valseuses de Bertrand Blier, Gérard Depardieuoù le trio Depardieu Dewaere Miou-Miou fait scandale... et connait le succès. 

    Gérard Depardieu commence à se détacher des rôles de voyoux : 7 morts sur ordonnance (Jacques Rouffio), 1900 (Bernardo Bertolucci), et intégre l'univers étrange de Marco Ferreri (La Dernière femme, Rêve de singe). Il tourne des films aussi différents que Le Camion (Marguerite Duras, 1977), Barocco (André Téchiné, 1977) ou L'Inspecteur la bavure  (Claude Zidi, 1980).

    Cet ogre est aussi à son aise chez Pialat (Sous le soleil de Satan), Alain Resnais (Mon oncle d'Amérique) ou Truffaut (La Femme d'à côté) que devant les caméras de Francis Veber (La Chèvre).

    Après Cyrano de Bergerac (Jean-Paul Rappeneau, 1990), les américains s'interessent à "Dipardiou", qui commence une carrière hollywoodienne (Green card - Peter Weir, 1492 : Christophe Colomb - Ridley Scott), avant qu'un scandale stupide ne le pousse à revenir vers la Mère-patrie où il continue sa boulimie de rôles : de Marin Marais de Tous les matins du monde à Obélix dans Astérix et Obélix contre César et les autre opus de la saga Astérix.

    Ce passionné de littérature tourne également pour la télévision des adaptations de classiques réalisés par Josée Dayan : Le Comte de Monte-Cristo, Les Misérables ou le rôle-titre de Balzac.

    Gérard DepardieuGérard Depardieu continue son parcours, tour à tour chanteur de bals populaires dans Quand j'étais chanteur, ouvrier analphabête dans La tête en friche, ou réenfilant les braies d'Obélix pour trois autres aventures gauloises.

    Si aujourd'hui il est quelque peu agaçant avec ses frasques judiciaires ou ses problèmes de paseport, Gérard Depardieu est tout de même un acteur phénoménal qui aura laissé dans son sillage des films qui comptent.

     

      

    Mes films préférés :

    Inspecteur la bavure

    La Chèvre

    Le Retour de Martin Guerre

    Jean de Florette

    Cyrano de Bergerac

    Asterix et Obelix, mission Cléopâtre

    Tais-toi !

    La Tête en friche

    ... Et encore, je n'ai pas vu Fort Saganne, Tous les matins du monde ou Mammuth !

      

      

    « Une bible et un fusilPhilippe Castelli (1925- 2006) »

  • Commentaires

    1
    lemmy Profil de lemmy
    Lundi 1er Juillet 2013 à 11:53

    Un ogre que j'adore, malgré ses multiples conneries et ses soutiens plus que douteux.


    Son dernier film "la marque des anges - miserere", un polar fantastique avec avec Joeystarr adaptant un roman du nanardisant Grangé est une abomination ridicule.

    2
    FJ Walk
    Lundi 1er Juillet 2013 à 12:40

    Depardieu... Joeystarr... Grangé... Voilà un film que je suis SÛR à 200% de ne jamais voir. À moins bien sûr qu'on m'attache devant l'écran avec les paupières ouvertes de force comme dans "ORANGE MÉCANIQUE". 

    3
    Lundi 1er Juillet 2013 à 13:24

    Totalement d'accord avec Fred sur ce point.

    4
    Lundi 1er Juillet 2013 à 13:38

    C'est drôle, j'ai hésité longtemps à aborder Depardieu sur Ana'Blog : j'ai encore en tête ses dernières frasques, et j'avoue ne pas être une grande fan. Mais j'ai découvert une filmographie gargantuesque, à l'image d'un acteur qui aurait pû être un héros de Rabelais !

    Alors j'ai décrété que ce personnage avait sa place sur mon blog.

    5
    Lundi 1er Juillet 2013 à 13:43

    Une place méritée, qu'on glose sur l'homme n'enlève rien à sa présence et ses qualités d'acteurs du cinéma jusqu'ici, Français...

    6
    FJ Walk
    Lundi 1er Juillet 2013 à 13:58

    Avant c'était un grand acteur. Mais ça, c'était avant. 

    7
    Kinskiklaus
    Lundi 1er Juillet 2013 à 14:34

    Pour moi, c'est encore aujourd'hui un immense acteur. En France, c'est mon point de vue, personne ne lui arriche à la cheville.

    8
    lemmy Profil de lemmy
    Lundi 1er Juillet 2013 à 21:57

    D'accord avec toi kinskiklaus. Récemment, il a encore joué magnifiquement dans "Mammuth", aucun acteur français n'aurait pu faire ça, à part lui. Comme acteur français que j'apprécie, je ne vois qu'un Dupontel. Lanvin est devenue une caricature de Gabin/Ventura. Depardieu a un charisme et cette impression d'appartenir à une autre dimension.

    9
    Lundi 1er Juillet 2013 à 22:40

    C'est tout de même un acteur qui a réussit à me faire voir "Sous le soleil de Satan" et c'est une forme de prouesse à mes yeux ! Lemmy a raison: Mammuth est vraiment émouvant et Depardieu est formidable. Je me souviens aussi de son "Colonel Chabert" bien agréable à voir. Pour paraphraser Kinskiklaus, pour parvenir à la cheville d'un géant pareil , physique et mental, il faut être costaud!

    10
    Burt
    Mardi 2 Juillet 2013 à 15:19

    Depardieu, énooorme acteur, peut-il encore trouver des rôles à sa (dé)mesure?

    11
    Mardi 2 Juillet 2013 à 19:54

    Il ne faut jamais sous estimer personne et surtout pas un animal blessé.

    12
    lemmy Profil de lemmy
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 12:35

    Et un animal blessé et saoûl ?

    13
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 13:42

    Si c'est à la vodka ou à la slivovitz, c'est encore plus dangereux!

    14
    passionné
    Samedi 18 Janvier 2014 à 20:39

    le seul acteur au monde a etre capable de réciter du marguerite duras et de sodomiser une truie....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :