• Dean Stockwell

    De Joseph Losey à Jonathan Demme en passant par Wim Wenders.

    Dean StockwellNé le 5 mars 1936 à Los Angeles, Dean Stockwell est le fils de l'acteur Harry Stockwell, qui prêta sa voix au 'Prince Charmant' du film Blanche-Neige et les Sept Nains de Walt Disney. Le petit Dean va commencer sa carrière dès l'âge de 7 ans, notamment dans Escale à Holywood (1945) aux côtés de Frank Sinatra.

    Enfant-acteur très doué, il interprète le fils de Gregory Peck dans Le Mur invisible (1947), rôle pour lequel il obtient un prix spécial aux Golden Globes. L'année suivante, il tient le rôle-titre du film Le Garçon aux cheveux verts, fable sur la tolérance signé Joseph Losey.

    En 1950, il joue dans Stars in my Crown de Jacques Tourneur, puis dans Kim dont il partage la vedette avec Errol Flynn. On le retrouve ensuite dans les westerns L'Enfant du désert (51) avec Joel McCrea et Une arme pour un lâche (57) avec Audie Murphy.

    Dean Stockwell est l'un des rares enfants-acteurs a avoir bien abordé le difficile passage de l'adolescence puis de l'âge adulte : on le retrouve ainsi en 1959 dans Le Génie du mal de Richard Fleischer, où il interprète un tueur d'enfant. Ce film, inspiré de l'affaire Leopold et Loeb, lui fait côtoyer Orson Welles.

    Il joue ensuite avec Katharine Hepburn et Jason Robards dans Long voyage vers la nuit (1962) de Sidney Lumet, d'après une pièce d'Eugène O'Neill, puis dans La Fleur de l'âge (1965) de John Guillermin où, délinquant en fuite, il séduit une très jeune adolescente.

    Dans les années 70, l'acteur passe du film d'horreur Le Loup-garou de Washington à la comédie Won Ton Ton, le chien qui sauva Hollywood. Sa carrière se poursuit dans les années 80 avec les réalisateurs Wim Wenders (Paris, Texas), David Lynch (Dune, Blue Velvet), William Friedkin (Police Fédérale, Los Angeles) ou Francis Ford Coppola (Jardins de pierres, Tucker). Il réalise également un film, Neil Young: Human Highway (1982).

    On le retrouve ensuite en mafieux dans Veuve, mais pas trop de Jonathan Demme, dans The Player de Robert Altman, dans Chasers de Dennis Hopper et dans Air Force One de Wolfgang Pettersen.

    Dean Stockwell est aussi un habitué du petit écran : de La Quatrième dimension en 1961 jusqu'à NCIS Nouvelle-Orléans en 2014, il est apparu dans des séries et des téléfilms comme Columbo, Les Rues de San Fransisco, Arabesque ou L'Agence tous risques. Mais son rôle le plus emblématique à la télévision est bien entendu celui de 'Albert "Al" Calavicci' dans la série de SF Code Quantum entre 1989 et 1993.

    Il a également prêté sa voix à des dessins anmés (Capitaine Planète) et à des jeux vidéos (Batman, la relève : le retour du Joker).

    À ce jour, Dean Stockwell semble avoir déserté l'écran (sa dernière apparition date de 2013 dans le film Max Rose de Daniel Noah).

     

     

    Filmographie sélective :

     

    Dean Stockwell1945 - La Vallée du jugement - Tay Garnett

    1945 - Escale à Hollywood - George Sidney

    1946 - Les Vertes années - Victor Saville

    1947 - Le Mur invisible - Elia Kazan

    1948 - Le Garçon aux cheveux verts - Joseph Losey

    1949 - Le Jardin secret - Fred M. Wilcox

    1950 - Stars in my Crown - Jacques Tourneur

    1950 - Kim - Victor Saville

    1951 - L'Enfant du désert - Kurt Neumann

    1957 - Une arme pour un lâche - Abner Biberman

    Dean Stockwell1959 - Le Génie du mal - Richard Fleischer

    1962 - Long voyage vers la nuit - Sidney Lumet

    1965 - La Fleur de l'âge - John Guillermin

    1965 - Le Seigneur de la guerre - Franklin J. Schaeffer

    1970 - Horreur à volonté - Daniel Haller

    1973 - Le Loup-garou de Washington - Milton Moses Ginsberg

    1976 - Won Ton Ton, le chien qui sauva Hollywood - Michael Winner

    1982 - Neil Young: Human Highway - Dean Stockwell

    Dean Stockwell1984 - Paris, Texas - Wim Wenders

    1984 - Dune - David Lynch

    1985 - Police fédérale Los Angeles - William Friedkin

    1986 - Blue Velvet - David Lynch

    1987 - Jardins de pierres - Francis Ford Coppola

    1987 - Le Flic de Beverly Hills 2 - Tony Scott

    1988 - Tucker - Francis Ford Coppola

    1988 - Veuve mais pas trop - Jonathan Demme

    1990 - Une trop belle cible - Dennis Hopper

    Dean Stockwell1992 - The Player - Robert Altman

    1994 - The Chasers - Dennis Hopper

    1997 - Air Force One - Wolfgang Pettersen

    1997 - L'Idéaliste - Francis Ford Coppola

    2001 - Inferno : Au coeur de la fournaise - Dusty Nelson

    2001 - CQ - Roman Coppola

    2001 - The Quickie - Sergueï Bodrov

    2001 - Buffalo Soldiers - Gregor Jordan

    2004 - Un crime dans la tête - Jonathan Demme

    2013 - Max Rose - Daniel Noah

     

    Dean Stockwell

     Avec Scott Bacula dans la série Code Quantum.

     

     

    « L'Enfant du désert (1951)Flics et voyous... »

  • Commentaires

    1
    Kinskiklaus
    Lundi 23 Octobre 2017 à 09:57

    Grand acteur assez méconnu chez nous. Une vie assez mouvementée... Pour l'anecdote, avec David Bowie, ils furent les seuls visiteurs réguliers d'Iggy Pop lorsque celui-ci se retrouva hospitalisé en psychiatrie en 1975 afin de se sortir de la drogue. Evidemment, avec des amis comme Bowie et Stockwell, la cure de désintoxication ne rencontra pas le succès escompté ! 

    2
    Lundi 23 Octobre 2017 à 13:47

    Je ne connais pas très bien la vie et la carrière de Dean Stockwell, hormis deux westerns, Paris, Texas dont je n'ai aucun souvenir marquant, et la série Code Quantum, mais cette anecdote me plait beaucoup...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :