• Charlie le mal embouché

    Muffle, butor, etc...

    Charlie le mal embouchéL'ami Fred collecte en ce moment sur BDW 2 une série d'anecdotes qui ne font pas la part belle à Charles Bronson, c'est le moins que l'on puisse dire !

    Ainsi, après avoir appris que mon acteur favori avait envoyé vertement promené Billy Crystal qui lui proposait le rôle dévolu à Jack Palance dans La Vie, l'amour, les vaches, voilà qu'une autre anecdote met en présence Charles Grodin et d'autres acteurs qui partageaient la loge-caravane de Charlie lors du tournage d'un épisode du Virginien.

    Bien sûr, tous les fans savent que Bronson n'était pas bavard, et qu'il avait une manière bien à lui de mettre les gens mal à l'aise dans les conversations (le livre de Harriet Tendler, sa première femme, fourmille d'exemples).

    Mais curieusement, je n'éprouve pas le besoin de le défendre, tout en comprenant sa psychologie : je pense qu'il était continuellement complexé par ses origines sociales, et que, étant d'un caractère entier, il devait penser avec un certain égoïsme que c'était aux autres de s'adapter à lui, et non le contraire. Toute personne souffrant d'une timidité maladive développe ses propres moyens de défense, persuadée qu'elle est de risquer de passer pour la cinquième roue du carrosse ; Charlie, lui, a décidé tout simplement de se faire une réputation de butor mal embouché, afin d'éviter que quiconque ne s'intéresse à lui.

    Une forme de protection comme une autre, une façon de se préserver des "faux amis", nombreux à Hollywood. Préjudiciable à toute vie sociale, néanmoins ; c'est peut-être même la raison principale de sa carrière en dents de scie : imaginez un réalisateur se faisant envoyé promener par un acteur... A moins d'avoir la ténacité de Leone    ou de bien connaître le bonhomme,  la situation est délicate.

    Charles Bronson avait assurément une personnalité si complexe et particulière qu'il y a fort à parier qu'aucun autre acteur de sa génération ou d'aujourd'hui ne peux lui ressembler...

     

     

    « Année 2014 : remakes, prequels, suites...Opération ALF »

  • Commentaires

    1
    FJWalk
    Jeudi 19 Décembre 2013 à 18:07
    J’avoue que toutes ces histoires de tournage avec Bronson m’ont toujours mis en joie ! Il avait même réussi à se faire détester de Vincent Price qui, paraît-il, aimait tout le monde !
    On n’en fait plus, des comme ça….
    2
    DANIEL.
    Jeudi 19 Décembre 2013 à 18:16

    Pour sa carrière c est plutôt ses choix de films et surtout ceux qu il a refusés qui ont nui a sa filmographie.Quand a son caractère en ce temps la fait d acteurs plutôt bien virils les réalisateurs de l époque en ont certainement vu bien d autres...J ai vu "Harry Brown" il y a peu avec un magnifique Michael Caine  qui fait qu on regrette encore plus ce qu a fait Bronson de son "Justicier". Caine et dans une moindre mesure Eastwood ont redonné ses lettres de noblesse aux films de "vigilante" que Bronson avait rendu ringard.Bronson avait déclaré n avoir aucun ami dans le monde du cinéma probablement parce que c était un monde trop factice pour lui et en cela on peut comprendre son mauvais caractère quand il était entouré de "faiseurs de reves".

    3
    passionné
    Mardi 14 Janvier 2014 à 19:49

    à une époque ou le cinéma américain faisait des offres à belmondo,on proposa à ce dernier de donner la réplique à...charles bronson dans "les baroudeurs",mais la chose ne se fit point,et belmondo fut remplacer par tony curtis..

    4
    passionné
    Mardi 14 Janvier 2014 à 19:54

    part ailleurs,pour la vf,j,ai une nette préference pour claude bertrand quant à son travail effectué sur charles bronson,sa voix d,une certaine lourdeur donnant un relief particuliérement viril sur charly !!

    5
    Evy
    Mercredi 17 Décembre 2014 à 00:19

    Et hop ! Blog ajouté à mes favoris ! yes

    6
    Mercredi 17 Décembre 2014 à 11:17

    Merci, Evy, et bienvenue sur Anachronic Blogsmile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :