• Capitaine Marleau : un épisode décevant...

    "Do you speak Ch'ti ?"

    Capitaine Marleau : un épisode décevant...J'étais contente, hier, de retrouver mon héroïne télévisuelle préférée,  Capitaine Marleau, pour l'épisode inédit intitulé "Sang et lumière". Sa particuliarité : la vedette invitée n'était autre que David Suchet, alias "Hercule Poirot".

    Las ! J'ai été déçue par ce téléfilm, qui m'a parut manquer de charpente et dont l'intrigue était cousue de fil blanc, malgré un thème peu abordé à l'écran, petit et grand : les hommes battus.

    Le pitch en était le suivant : dans un village de Dordogne où s'est installée une "colonie" britannique, l'épouse - anglaise - du maire disparait. Plus inquiétant, on retrouve dans sa voiture accidentée une grande quantité de sang laissant présager le pire.

    Marleau (Corinne Masiero) est chargée de l'enquête, et se retrouve vite à collaborer avec un flic de Scotland Yard à la retraite (Suchet), ami du maire. La disparue s'était fait au moins un ennemi : un hôtelier dont elle a sévèrement critiqué l'établissement sur son blog. Problème, l'homme est hospitalisé suite à une tentative de suicide. Sa fille (Laura Smet), boxeuse, a-t-elle cherché à venger son père ?

    Le plus gros défaut de ce film est le personnage campé par Suchet : il semble mal défini au départ, sa personnalité se résumant d'abord à son accent et son véhicule-fétiche, un taxi londonien. Ce côté caricatural empêche toute empathie avec lui même lorsqu'on commence à deviner son drame secret.

    Le binôme qu'il forme avec Massiero ne marche pas, et c'est, j'ai le regret de le dire, la faute en grande partie à l'actrice complétement en roue libre : Josée Dayan lui permet à chaque épisode d'improviser certaines répliques, et dans le cas présent, ça donne un "cabotinage" lamentable, bourré de clin-d'oeil lourdingues sur les Anglais.

    Ajoutons par ailleurs que David Suchet a visiblement été doublé. Il aurait mieux valu prendre un acteur moins connu mais bilingue, cela aurait rendu le dialogue plus naturel.

    Je note toutefois un petit échange de répliques bien sympathiques, sans plus : Massiero dit à son partenaire "Vous me faites penser à un acteur connu... heu..." "Robert De Niro ?" dit Suchet avec finesse.

    Bref, cet épisode de Capitaine Marleau est à ce jour le moins bon de la série, malgré une volonté manifeste de vouloir entrer dans la catégorie des séries policières européennes à succès. Notons qu'il a rassemblé plus de 7 millions de téléspectateurs.

    « Adieu, R. Lee ErmeyIl y a six ans naissait Anachronic Blog... »

  • Commentaires

    1
    Daniel
    Jeudi 19 Avril à 11:12

    Il est là le problème: quand on laisse l' acteur principal faire ce qu' il veut, qu' on ne le dirige plus , ça tourne très souvent au cabotinage ou à l' excès ( Delon en est un exemple au cinéma)  )  et gâche une partie du film ou de la série. Je n' ai jamais vu " Capitaine Marleau" , pas intéressé par le sujet ,ni par les comédiens mais son immense succès est matière à réflexion.

      • Jeudi 19 Avril à 11:22

        Même si Capitaine Marleau souffre des mêmes problèmes que la plupart des séries policières françaises (à savoir un scénario mal construit et des personnages souvent à peine esquissés ), j'ai tout de suite "accrochée" au personnage-titre et à son interprète.

        Seulement dans cet épisode, Masiero pousse le bouchon un peu loin. Face à un David Suchet très sobre dans son interprétation, elle s'auto-caricature. Le final est par ailleurs d'une stupidité totale : participant à un spectacle "son et lumière" elle s'octroie le rôle d'Aliénor d'Aquitaine (gasp) et insiste pour porter une cote de mailles façon "Jeanne d'Arc" ! Ridicule !

    2
    FJWalk
    Mardi 24 Avril à 09:02

    J’ai vu quelques minutes et, en effet, la comédienne est insupportable ! Mais elle est apparemment très populaire comme Mimie Mathy, etc. Je ne cherche pas à comprendre, je constate et je n’allume pas la télé, c’est plus simple ! 

      • Mardi 24 Avril à 10:32

        Je reconnais ne pas être très objective : Marleau, avec son physique ingrat, sa tenue débraillée et sa grande gueule m'a plu dès le premier épisode. Sur le moment, je me suis dit que ça changeait agréablement des séries remplies d'actrices-mannequins aux dialogues châtiés.

        Mais en l'occurrence, cet épisode démontre que Masiero est vite insupportable quand elle est laissée la bride sur le cou. Dommage, car cette actrice me plait beaucoup.

        Et puis, il y a toujours ce problème des intrigues mal fichues du genre policier français : combien de fois j'ai eu l'impression de thèmes mal exploités, de scènes d'action à la limite du risible et de coïncidences trop énormes pour tenir debout !

    3
    Kinskiklaus
    Mardi 24 Avril à 11:26

    Impossible pour moi, même une bande-annonce me donne des maux de tête. Je ne peux tout simplement pas saquer l'actrice. Elle m'insupporte en tant que comédienne,en tant que femme publique et pour ne pas arranger les choses, son physique me rebute au plus haut point. Caricaturale au possible, on dirait une Tuche qui se prend pour Columbo. Insupportable.

    4
    FJWalk
    Mardi 24 Avril à 22:14

    À mon avis, l’inspiration c’est plutôt Frances McDormand dans « FARGO » (même le chapeau ridicule), mais on en est très très très loin ! 

      • Mardi 24 Avril à 23:11

        Lors d'un interview, la réalisatrice Josée Dayan a dit s'être inspirée de Fargo pour le personnage de 'Marleau', d'où la chapka. Le nom proviendrait lui de 'Philip Marlow'.

    5
    Dimanche 29 Avril à 12:21

    J'avais apprécié cette comédienne dans d'autres films mais n'ai vu aucun épisode de cette série. Pas tenté, et puis suis trop occupé à faire d'autres choses.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :