• Cannes : sa plage, son festival, sa polémique...

    Fatiguant...

    Cannes : sa plage, son festival, sa polémique...Le festival de Cannes ouvre ses portes ce soir et, c'est devenu une tradition, une polémique est déjà en place.

    Comme je l'ai évoqué précédemment, Alain Delon se verra remettre une "Palme d'honneur" pour l'ensemble de sa carrière. Mais cela n'est pas au goût de tout le monde : une association féministe américaine, "Women and Hollywood", a lancé une pétition en ligne pour demander aux organisateurs du festival de renoncer à honorer l'acteur.

    Alain Delon est ainsi accusé d'être "raciste, homophobe et misogyne".  Quel "scoop", les amis !

    Bon, plus sérieusement, j'avoue que les "sorties" de Delon m'écoeurent bien souvent, et je n'aime pas l'homme qu'il est. Mais c'est plus fort que moi : je l'admire énormément  dans Plein soleil ou dans Le Samouraï. Si j'ai de mauvais souvenirs de Notre histoire et Astérix aux Jeux Olympiques, cela ne change en rien la qualité du reste de sa filmographie. Pour moi, c'est un monument du cinéma français.

    Même ses films "réac" des années 80 me plaisent : je les regarde comme les "cannoneries" de l'ami Bronson, avec une bonne dose d'indulgence et beaucoup de second degré. Je vais même vous avouer une chose : j'ai beaucoup aimé Le Passage, film "frappadingue" que je reverrai je crois avec plaisir, et, bien sûr, je n'oublie pas Dancing Machine, qui a un statut de "film culte" au sein de ce blog !

    Mais ce qui m'agace dans cette histoire c'est que c'est une conn**rie de plus qui n'apporte rien de bon au cinéma. Je suis étonnée qu'on ait pas encore "déterré" Alfred Hitchcock, Charlie Chaplin et Errol Flynn pour leur faire un procès en bonne et due forme !

     

    « Adieu, Doris Day.Ghosts of Mars (2001) »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 17 Mai à 17:45

    Ils ne peuvent l'attaquer sur des histoires de mœurs à la Weinstein et autres alors les jaloux, les médiocres, les c....s .et c.....es le prennent sur le flanc "politique" de bas étage. Delon, c'est Delon, je l'apprécie comme il est. On est pas obligé de lui ressembler, ni de l'emme...

      • Vendredi 17 Mai à 18:08

        Je suppose que pour ces associations, s'attaquer à des célébrités est l'occasion de se faire de la pub.

    2
    Dimanche 19 Mai à 12:45

    Errol Flynn et Hitchcock ont été déterré pour des procès après-coup, l'un pour ces facéties de moeurs, l'autre pour son attitude pendant ses tournages. Quant à Delon, s'il n'a pas brillé par ses opinions tranchées, il n'a pour moi jamais franchi de ligne rouge, ce n'est pas un Weinstein, mais un vieux con des fois, ce qui ne m'empêche nullement de l'aimer avec passion. Après tout, il est l'auteur de "Dancing Machine".

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :