• American sniper (2015)

    Au-delà de la polémique, un héros cassé.

    American sniperChris Kyle (Bradley Cooper), est un sniper de l'armée américaine qui, après avoir sauvé la vie de nombreux soldats en Irak, gagne le surnom de "La Légende", tandis que l'ennemi met sa tête à prix. Mais sa femme Taya (Sienna Miller) souffre de ses absences.

    American sniper de Clint Eastwood, basé sur l'autobiographie de Chris Kyle, a suscité la controverse outre-Atlantique : est-ce un biopic doublé d'un film de guerre ou une oeuvre de propagande à la gloire de l'Amérique triomphant du vilain ennemi Irakien ?

    Eastwood est subtil. Il nous montre la guerre telle qu'elle est devenue : la mère qui donne à son fils une grenade, le villageois qui invite les soldats U.S. à manger alors que les armes sont cachées dans la chambre, ou le chef de guerre sadique qui assassine un enfant avec une perceuse.

    Il montre aussi, de manière rapide mais marquante, le "déphasage" du héros dès qu'il est au pays, comme s'il n'y était pas à sa place : ainsi, il sursaute dès qu'il entend un bruit et a du mal à comprendre le désir légitime de son épouse de le garder près d'elle.

    Reste qu'effectivement, le côté patriotique m'a un peu gênée. Mais en même temps, était-il possible de réaliser un film sur la vie d'un sniper de guerre, par définition "tueur professionnel" au service de son pays, sans en faire un film patriotique ?

    American sniperJ'ai appris à ce sujet que le sniper ennemi, qui sert de "fil rouge" au film, n'a pas existé dans la réalité. D'autre part, lors des combats, les soldats américains affrontent indifféremment les sunnites et les chiites, une incohérence due à un "raccourci scénaristique" destiné à ne pas embrouiller l'américain moyen, déjà quasiment incapable de situer l'Irak sur une carte !

    Bref, je dirais que American sniper est l'un de ces films glorifiant les héros de l'Amérique combattante, mais, le réalisateur étant Eastwood, il y a un autre niveau de lecture qui parle des problèmes connus par les soldats de retour au pays. Peut-être que, le temps passant, ce film sera vu comme tel.

    American sniper

     

    « La semaine prochaine : Aujourd'hui, il aurait eu 94 ans... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :