• Adieu, Suzy Delair.

    Partie avec son "Tralala".

    Adieu, Suzy Delair.La doyenne des actrices françaises vient de nous quitter à l'âge de 102 ans.

    Née Suzanne Pierrette Delaire le 31 décembre 1917 à Paris, Suzy Delair était apprentie-modiste mais avait envie de devenir comédienne. Elle commence par faire de la figuration au théâtre et au cinéma, notamment dans Violettes Impériales (1932) d'Henri Roussel et La Dame de chez Maxim's (1933) d'Alexander Korda. Mais elle se rendra surtout célèbre au cabaret, où ses chansons et sa gouaille font merveille.

    En 1941 elle a un premier grand rôle dans Le Dernier des six de Georges Lacombe, film dont le scénario est signé Henri-Georges Clouzot. Celui-ci la séduit, l'épouse et lui offre le rôle de 'Jenny Lamour' dans L'Assassin habite au 21 (1942).

    Durant la Seconde Guerre Mondiale, Suzy Delair signera pour la Continental et fera partie du groupe d'acteurs qui se rendirent en 1942 en Allemagne visiter les studios UFA. Elle sera bien entendu inquiétée à la Libération mais n'aura qu'une suspension de jeu durant 3 mois.

    Elle continuera sa carrière, à la fois comme chanteuse et comme actrice : Lady Paname (1950 - Henri Jeanson), Atoll K (1951 - Léo Jouannon), Gérvaise (1956 - René Clément), Rocco et ses frères (1960 - Luchino Visconti).

    L'une de ses dernières prestations au grand écran est son rôle de l'épouse criarde de Louis de Funès dans Les Aventures de Rabbi Jacob en 1973.

    R.I.P.

    Adieu, Suzy Delair.

    « Adieu, Tonie Marshall.Hombre (1967) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :