• Adieu, Juliette Gréco

    La Jolie môme de la chanson et du cinéma.

    Adieu, Juliette GrécoJuliette Gréco, pour moi, c'est avant tout une chanteuse, mais elle fut également actrice.

    Née à Montpellier en 1927, elle devint après la guerre la "muse" de Saint-Germain-des-Près, chantant les textes de Boris Vian, Léo Ferré et Serge Gainsbourg entre autres.

    Au cinéma, elle a joué pour Cocteau (Orphée - 1950), Jean Renoir (Elena et les hommes - 1955), mais aussi Henry King (Le Soleil se lève aussi - 1957), Otto Preminger (Bonjour, tristesse - 1958) ou John Huston (Les Racines du ciel - 1958).

    Sur le petit écran, elle passionna les français durant des semaines dans Belphégor (1965) de Claude Barma.

    Celle qui eut pour époux les acteurs Philippe Lemaire et Michel Piccoli et le pianiste Gérard Jouannest qui l'accompagna sur scène s'est éteinte aujourd'hui à l'âge de 93 ans.

    R.I.P.

     

    « Adieu, Michael Lonsdale.Louis Jourdan - Le dernier french Lover d'Hollywood. »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :