• Adieu, Doris Day.

    La "Brigitte Bardot" américaine ?

    Adieu, Doris Day.La béotienne que je suis ne connais Doris Day que dans un seul rôle : l'épouse de James Stewart dans L'Homme qui en savait trop. Mais je sais que l'actrice et chanteuse, qui vient de nous quitter à l'âge de 97 ans, a ravi les spectateurs américains dans des comédies aux côtés de Rock Hudson, et qu'elle voua sa vie à la cause animale.

    Née à Cincinnati en 1922, elle se destine à une carrière de danseuse mais après s'être brisé la jambe droite à deux reprises, elle découvre ses talents de chanteuse lors de sa longue convalescence. Elle commence par le music-hall avant de débuter au cinéma dans les années 40.

    Elle joue devant les caméras de Michael Curtiz, David Butler, Gordon Douglas ou Charles Vidor, et bien sûr Alfred Hitchcock.

    Une carrière riche et variée assurément, que je vais sans doute évoquer bientôt sur Ana'Blog.

    R.I.P.

    « Adieu, José TerrònCannes : sa plage, son festival, sa polémique... »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 17 Mai à 17:42

    Pour tout le monde c'est l'interprète de " Que sera, sera" mais c'était aussi, non contente d'être actrice, une magnifique chanteuse de Jazz...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :