• Adieu, Daniel Cauchy

    Grangier, Melville, Molinaro et même Bertrand Blier.

    Adieu, Daniel CauchySon nom ne me dit absolument rien, ni son visage, pourtant, je l'ai certainement vu dans deux ou trois films, sinon plus : Daniel Cauchy vient de nous quitter à 90 ans.

    Né le 13 mars 1930 à Boulogne-Billancourt, il débute à l'écran dans Nous irons à Monte-Carlo (1951) sans être crédité au générique. Il tournera pour Gilles Grangier (L'Amour, madame - 1952), Jean-Pierre Melville (Bob le flambeur - 1956), ou André Cayatte (Le Dossier noir - 1955).

    On l'a vu également dans J'irai cracher sur vos tombes (1959 - Michel Gast), D'où viens-tu Johnny ? (1963 - Noël Howard) ou Le Gendarme de Saint-Tropez (1964 - Jean Gireault). Sa filmographie s'étend jusqu'en 2000 et le film de Bertrand Blier Les Acteurs.

    Daniel Cauchy a également été producteur sur les films de Raoul André (Ces messieurs de la famille -1968 et Ces messieurs de la gâchette -1970) et d'Édouard Molinaro (La Liberté en croupe - 1970).

    R.I.P.

    « Une année de plus pour Kinskiklaus !La vie de Danny à l'écran »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 17 Mai à 13:11

    Daniel Cauchy est présent dans pas mal de films noir des années cinquante soixante où il tenait le rôle de jeune blouson noir jouant au flipper ou se prenant une dérouillée par le héros. On l'a vu par exemple jouer avec Laurent Terzieff dans un polar qui se déroulait du côté de Villeneuve Saint Georges, la Seine, à l'époque.. Après les années soixante dix il s'est recyclé en tant que créateurs de publicité, son fils est acteur également. 

      • Dimanche 17 Mai à 14:02

        Merci pour les précisions, Valcogne.

        Bon dimanche. Bises.

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :