• Adieu, Claude Rich.

    Tour à tour Antoine Delafoy, Leclerc, Galilée ou... Panoramix !

    Adieu, Claude Rich.Un grand second rôle nous a quitté. Claude Rich vient de tirer sa révérence à 88 ans des suites d'une longue maladie.

    Né à Strasbourg en 1929, il découvre le théâtre lors de ses études et sera élève au Conservatoire où ses camarades de promotion se nomment Jean-Paul Belmondo, Jean Rochefort ou Annie Girardot.

    S'il se consacre principalement au théâtre, il ne négligera nullement le cinéma, débutant à l'écran dans Les Grandes manoeuvres (1955) de René Clair.

    C'est son rôle du naïf 'Antoine Delafoy' dans Les Tontons flingueurs, qui donnera à Claude Rich une place dans le coeur des spectateurs en tant que sympathique second rôle. On le retrouve ensuite dans Le Repas des fauves (64) de Christian-Jaque, Paris brûle-t-il ? (66) de René Clément (où il interprète le Général Leclerc), Oscar (67) d'Édouard Molinaro, Je t'aime, je t'aime (68) d'Alain Resnais.

    Il devient dans les années 70 et 80 un second rôle côté : La Race des seigneurs (Pierre Grannier-Deferre - 73), Stavisnski (Alain Resnay - 74), Le Crabe-tambour (Pierre Schoendoerffer - 76).

    Après avoir interprété Talleyrand dans la pièce Le Souper de Jean-Claude Brisville, Claude Rich reprend le personnage dans l'adaptation à l'écran réalisée par Édouard Molinaro en 1992.

    L'acteur semble par ailleurs se spécialiser dans les personnages historiques, que ce soit au cinéma, à la télévision ou sur la scène : il sera ainsi Galilée, Léon Blum ou Voltaire dans des téléfilms.

    Les plus jeunes se souviendrons sans doute de lui en facétieux druide 'Panoramix' dans Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre (2002) d'Alain Chabat.

    R.I.P.

    « Martin Landau (1928-2017)Bon Anniversaire, Bourvil ! »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :