• Adieu, Caroline Cellier

    Grand second rôle féminin.

    Adieu, Caroline CellierNée en 1945 à Montpellier, Caroline Cellier est attirée depuis l'enfance par le cinéma et le théâtre. Elle entre au cours Simon en 1963 et monte sur les planches l'année suivante.

    En 1964, elle débute au cinéma dans La Tête du client de Jacques Poitrenaud. Parmi les vedettes de ce film, Jean Poiret qui deviendra son compagnon et avec qui elle aura un fils, Nicolas, né en 1978, qui deviendra scénariste.

    Caroline Cellier se coule dans l'univers de Chabrol (Que la bête meurt, Poulet au vinaigre), de Molinaro (Les Aveux les plus doux, L'Emmerdeur) ou Lelouch (La Vie, l'amour, la mort, Hommes femmes, mode d'emploi), mais elle joue aussi pour Verneuil (Mille milliards de dollars) ou Vadim (Surprise party). Elle aura un César du meilleur rôle féminin en 1985 pour L'Année des méduses de Christopher Frank.

    En 1992, elle est dirigée par son compagnon dans Le Zèbre, d'après le roman d'Alexandre Jardin, puis est au casting de Farinelli (1994) avant de se spécialiser dans les comédies notamment Didier (1997) d'Alain Chabat, Le Plaisir (et ses petits tracas) (1997) de Nicolas Boukhrief ou Jean-Philippe (2005) de Laurent Tuel.

    À la télévision on la retrouve dans Au théâtre ce soir, dans un épisode de la série Histoires insolites de Claude Chabrol et plus récemment dans Le Grand restaurant de Gérard Pullicino.

    En 1989, Caroline Cellier épouse Jean Poiret, trois ans avant que le comédien ne décède. Elle-même vient de nous quitter à l'âge de 75 ans des suites d'une longue maladie.

    R.I.P.

     

    « Zorro est arrivée ?!Un post rapide. »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :