• Adieu, Bud Spencer.

    "Bambino" n'est plus...

    Voilà une bien triste nouvelle : Bud Spencer vient de nous quitter à l'âge de 87 ans.

    De son vrai nom Carlo Pendersoli, cet ancien champion de natation connaitra une seconde carrière dans le western spaghetti, aux côtés notamment de Terrence Hill avec qui il formera un binôme inoubliable dans les films On l'appelle Trinita, Pair et impair, Petit papa baston entre autres.

    Mais il sera aussi au générique de Pas de pitié pour les salopards, Quatre mouches de velours gris, ou Les Anges mangent aussi des fayots.

    Ses personnages d'aventuriers débonnaires au coup de poing facile feront merveilles dans les films Pied-Plat sur le Nil ou Banana Joe.

     

    Adieu, Bud Spencer.

    R.I.P.

    « Un post d'excuse ?Hommage à Bud... »

  • Commentaires

    1
    Mardi 28 Juin 2016 à 00:52

    Ciao, Bambino. Quelle triste journée à l'annonce de la mort de ce colosse du rire. Que de souvenirs. Nous nous étions précipités comme des marmots bâtés quand "Petit papa baston", le dernier Hill/Spencer, était sorti au cinéma, beau film drôle et émouvant.

    2
    FJWalk
    Mardi 28 Juin 2016 à 19:14

    Quel tact ! 

    http://tempsreel.nouvelobs.com/cinema/20160628.OBS3499/bud-spencer-quarante-films-pas-un-de-bon.html

      • Mardi 28 Juin 2016 à 22:39

        L'article en question fut pondu par François Forestier, auteur du livre "101 Nanars"... Et quand je dis "pondu"...

      • Jeudi 30 Juin 2016 à 13:14

        En attendant, les quelques réactions à ce papier provocateur, mais sincère dans son fond de mépris conforme à une cinéphilie certaine, sont vives.  Concernant le ciné populaire, on en est toujours au même point en France. Snobisme, quand tu nous tiens.

      • Jeudi 30 Juin 2016 à 14:09

        Oui, j'ai bien aimé les commentaires à cet article (sur 43 un seul en accord avec Forestier, mais je pense que c'est du 3ème degré).

    3
    Mercredi 29 Juin 2016 à 10:50

    Il y a des baffes qui se perde, mais ce serait aller dans son sens et trop lui expliquer les choses. L'important ce n'est évidemment pas que Bud Spencer ait fait de bons films.

    Raphaël Enthoven a rendu hommage à Bud Spencer, le garde du corps des grands enfants : http://www.europe1.fr/emissions/la-morale-de-linfo/bud-spencer-cetait-le-garde-du-corps-des-enfants-2785159

     

      • Mercredi 29 Juin 2016 à 11:41

        Un très bel hommage, en effet, et très juste :  Bud Spencer était l'ami des enfants mais aussi des vrais amateurs de cinéma, ceux qui ont gardé leur âme d'enfant...

    4
    Daniel
    Jeudi 30 Juin 2016 à 18:23

    On va oublié  ses idées politiques plutot nauséabondes pour garder l image d un acteur très grand public qui a emmené avec son complice des foules immenses dans les cinémas et ce pendant de nombreuses années. Enfants , parents ..tout le monde était toujours heureux d aller voir les nouvelles aventures du duo Hill-Spencer , que je n hésite pas a comparer a Laurel et Hardy dont ils sont pour moi les dignes successeurs. Seul bémol : si le " spaguetti western" a si mauvaise réputation c est pour beaucoup grace a eux...Léone devait les hair !

    5
    Vendredi 1er Juillet 2016 à 09:42

    J'aimais bien la bonne humeur qui habitait ses films en général. Après, je pense qu'il faisait plus du comique de foire comme au moyen-âge que d'authentiques westerns, ceux ci servant de toile de fond plus que d’œuvres originales. Au moins, avec lui et son compère, on rigolait bien. yes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :