• Adieu, Bill Gold

    Des affiches "cultes".

    Adieu, Bill GoldUn homme en chapeau melon surgit d'un triangle en brandissant un couteau, un oeuf verdâtre suintant un liquide peu engageant, une silhouette devant une maison, éclairée par un réverbère...

    Certaines des affiches de Bill Gold sont devenues cultes, et décorent encore aujourd'hui des murs un peu partout dans le monde.

    Né le 3 janvier 1921 à New York, il débute au département "Poster Design" des studios Warner Bros. en 1941 et en devient le directeur en 1947.

    On lui doit les affiches de Casablanca, Un tramway nommé désir ou Géant, mais également celles de Soldat bleu, Jeremiah Johnson, Délivrance... ses visuels les plus célèbres : Orange mécanique, Alien et L'Exorciste.

    Dans les années 90, il devient l'affichiste attitré de Clint Eastwood, notamment sur Impitoyable. Son tout dernier travail avant sa retraite est par ailleurs l'affiche de G. Edgar en 2011.

    Bill Gold vient de nous quitter le 20 mai 2018 à l'âge de 97 ans, laissant derrière lui une impressionnante production graphique qui fera encore longtemps le bonheur des cinéphiles.

    Adieu, Bill Gold

    Adieu, Bill Gold

    Adieu, Bill Gold

     

     

     

     

    « Les projets de Steven.Adieu, Clint Walker. »

  • Commentaires

    1
    Kinskiklaus
    Mercredi 23 Mai 2018 à 00:27

    Beaucoup de talent, c'est indéniable. Comme beaucoup d'entre vous, je connais nombre de ses affiches mais je dois dire que je n'ai jamais été subjugué par son travail. Avis purement subjectif, cela va de soi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :